ÉPIDÉMIE CoVid

Protocoles sanitaires, confinement, conditions de travail sous CoVid...


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 7 mai 2021
par  SNUipp 44

Pas de profit sur la pandémie | pétition européenne

Comité français de soutien à la pétition d’Initiative Citoyenne Européenne
« Pas de profit sur la pandémie »
Depuis des mois un regroupement de 34 organisations en France et de 350 en Europe milite pour que les vaccins soient reconnus comme biens communs de l’humanité. Plus de 180 000 signatures ont été déjà recueillies à ce jour. Joe Biden, le président des États–Unis vient de se prononcer hier pour la levée des brevets concernant les vaccins contre la Covid 19. Cette disposition doit s’effectuer dans le cadre de l’Organisation Mondiale du Commerce. C’est une bonne chose. C’est un résultat à mettre à l’actif de tous ceux qui se sont mobilisés.
Il s’agit de permettre à tous les pays de fabriquer eux-mêmes les vaccins dont ils ont besoin. C’est une nécessité vitale pour leurs populations. Tant que l’humanité entière ne pourra pas être vaccinée, la pandémie restera menaçante et nul ne sera en sécurité.Le président Macron vient de s’aligner sur la position de Biden. Il semble que l’Europe fasse de même maintenant. Nous demandons donc que le gouvernement français modifie sa position au sein de l’OMC et vote enfin en faveur de la suspension de ces brevets. Il doit mobiliser les moyens industriels et humains pour répondre aux besoins des populations et exiger la transparence dans les marchés européens avec les laboratoires pharmaceutiques. Nous appelons tous les citoyens à rester mobilisés et à continuer à signer la pétition sur le site https://noprofitonpandemic.eu/fr/ C’est une première victoire. Cette mobilisation continue.

vendredi 7 mai 2021
par  SNUipp 44

Les remplacements effectués par les collègues en charge de la direction, c’est NON !

Après avoir utiliser les enseignant·es des RASED et les conseiller·es pédagogiques au détriment de leur mission pour palier le manque de remplacement toujours criant dans la période, certain·es IEN demandent maintenant aux enseignant·es chargé·es des missions de direction de renier leur temps de décharge pour assurer le remplacement dans leur école.

Ces collègues n’ont certainement rien à faire durant leur temps de décharge...
Pour le SNUipp-FSU, c’est NON !
Les IEN n’ont pas à imposer aux collègues en charge de la direction de s’assoir sur leur - précieux et insuffisant - temps de décharge.

lundi 3 mai 2021
par  SNUipp 44

Non brassage sans moyens supplémentaires : l’équation impossible | Compte rendu d’audience avec le DASEN

Le non brassage sans moyens supplémentaires : l’équation impossible. C’est ce que nous avons fait entendre au DASEN lors de (...)

mardi 27 avril 2021
par  SNUipp 44

Pour que l’école tienne : adapter, vacciner, recruter

La reprise scolaire se fait dans un contexte sanitaire toujours préoccupant. Jeudi soir, le gouvernement a annoncé les modalités de cette reprise : retour en classe dès le 26 avril pour le premier degré, école à distance jusqu’au 3 mai pour le second degré.
Les demandes portées conjointement par nos organisations ont amené le ministre à annoncer des mesures plus fortes que celles appliquées précédemment pour cette reprise : maintien des fermetures de classes à partir d’un cas de covid, arrêt de la répartition des élèves dans les autres classes des écoles en cas de non remplacement, montée en charge de la politique de tests ou encore extension des demi jauges à tous les lycées et à certains collèges. Ce sont des mesures indispensables non seulement pour assurer le fonctionnement des écoles et établissements scolaires, mais aussi pour l’ensemble de la société afin que les écoles ne soient pas des vecteurs d’une nouvelle accélération de l’épidémie...

lundi 26 avril 2021
par  SNUipp 44

CLASSES SANS ENSEIGNANT·E : le "démerdentiel" a ses limites ! | Réactions syndicales

Le calendrier est tenu... Quoi qu’il en coûte... La rentrée se fait, comme annoncé il y a 3 semaines, dans nos écoles ce lundi 26 avril. La (...)

vendredi 23 avril 2021
par  SNUipp 44

Point de Situation Sanitaire SNUipp-FSU au 22 avril | Les mêmes inquiétudes

Le Premier Ministre a annoncé ce jour un certain nombre de mesures de "fin des restrictions" alors même que la circulation virale demeure à un niveau élevé. Au moment où la campagne de vaccination reste insuffisante en raison de l’absence de doses, des mesures d’urgence et en particulier une levée des brevets pour pouvoir les produire rapidement ne sont toujours pas étudiées. Le seul "accès prioritaire" pour les personnels dits exposés (policier·es,surveillant·es pénitentiaires,personnels d’éducation, chauffeur·euses, caissier·es de supermarché) ne sont pas opérants : proposé par peu de centres de tests ils ne concernent qu’une petite minorité des personnels quand tous les volontaires devraient pouvoir y accéder, c’est qui est très loin d’être le cas.

La FSU, avec une large intersyndicale et les parents d’élèves a initié une pétition qui a déjà recueilli plus de 50 000 signatures. Les demandes qu’elle porte sont loin d’être satisfaites ce soir, la FSU appelle donc à amplifier sa signature pour obtenir des mesures à la hauteur des enjeux.

jeudi 22 avril 2021
par  SNUipp 44

Reprise du 26/04 | Compte Rendu Audience ministère 22/04/2021

Cette réunion a précédé la conférence de presse du premier ministre. Le ministère confirme si besoin était, la reprise de l’école en (...)

mercredi 21 avril 2021
par  SNUipp 44

Communiqué de presse FSU | VACCINATION DES PERSONNELS DE L’EDUCATION

Le 15 avril dernier, le Premier ministre annonçait des créneaux dédiés pour la vaccination des seul-es enseignant-es, ATSEM et AESH âgé-es de 55 ans et plus. Mais depuis le 12 avril la vaccination est ouverte à toutes les personnes de 55 ans et plus. Ce n’est donc pas une priorité que le Premier ministre a définie mais une facilitation d’accès pour moins de 16 % des personnels. Par ailleurs, ce n’est pas l’ensemble de la communauté scolaire qui est concernée : le périmètre restreint omet plusieurs catégories de personnels de l’Education nationale, pourtant exposés aux risques de contamination du fait de leur contact avec un public nombreux [...]
La FSU exige du gouvernement des réponses claires et précises à ces demandes, à l’image des 45000 personnes qui ont signé la pétition unitaire « Pour la reprise le26avril : il faut agir rapidement ».

dimanche 18 avril 2021
par  SNUipp 44

Vaccination des enseignant·es | Vous avez dit prioritaires ?

Alors que nos collègues cherchent toujours sur Doctolib le fameux bouton "personnel prioritaire", les rendez vous pour les plus de 55 ans ne sont (...)

jeudi 8 avril 2021
par  SNUipp 44

Suspension du jour de carence, précautions tests salivaires et Covid

Prolongation de la suspension du jour de carence : La période de suspension du jour de carence pour cause de covid a été prolongée - sans coupure (...)

jeudi 8 avril 2021
par  SNUipp 44

Audience DASEN-SNUipp-FSU44 | Confinement, accueil prioritaire, AESH, vaccination, 26 avril,...

Question du SNUipp-FSU44 : Les personnels doivent-ils∙elles être présent∙es sur leur école ?
Réponse du DASEN : La présence des (...)

mardi 6 avril 2021
par  SNUipp 44

Situation Sanitaire | Point au 2 avril SNUipp-FSU

Les derniers chiffres communiqués par le ministère avant la fermeture des écoles pour 3 semaines, dont deux de vacances, démontre encore la très (...)

vendredi 2 avril 2021
par  SNUipp 44

Déni, inaction, impréparation... ça suffit ! Trois semaines pour agir pour le ministère !

Après le déni et l’inaction responsables d’une épidémie hors de contrôle conduisant à la fermeture des écoles, voici venu le temps de la totale impréparation de l’institution Education nationale.Le « nous sommes prêts » ministériel maintes fois asséné depuis un an ne résiste pas à la frénésie constatée sur le terrain depuis les annonces présidentielles. Le scénario pourtant prévisible dégénère en ordres et contre-ordres locaux, en injonctions aux équipes sans aucun cadre ministériel. “L’école de la confiance" montre à nouveau son véritable visage. [...]
Accès à la vaccination des personnels, allégement des classes, cas contacts redéfinis, règle de fermeture de classe fixée partout à un cas avéré, tests salivaires massifs ciblés et réalisés partout de façon hebdomadaire, locaux équipés de capteurs CO2, masques chirurgicaux fournis aux élèves et aux personnels... Seul un engagement dans la concrétisation de toutes ces mesures, que le SNUipp-FSU porte depuis de nombreuses semaines et continuera de porter, permettra la poursuite de l’école sous pandémie

vendredi 2 avril 2021
par  SNUipp 44

NE LAISSONS PAS BLANQUER DÉTRUIRE L’ÉCOLE PUBLIQUE | SNUipp-FSU44, mobilisé avec les personnels en JUIN

ALERTE MOUVEMENT : Résultats mouvement 2021 : Que faire après la réception des résultats 14/06 ? Quelles démarches pour faire un recours ? (...)

vendredi 2 avril 2021
par  SNUipp 44

Réunion Sanitaire Ministère-Organisation Syndicales | Beaucoup de questions, très peu de réponses.

Compte rendu de la réunion sanitaire avec le ministère
Intervention du SNUipp-FSU :
Organisation de la semaine prochaine : La fermeture des (...)

jeudi 1er avril 2021
par  SNUipp 44

Continuité Scolaire : Conservons les liens aux élèves, aux familles (analyse, ressources,...)

L’analyse ci-dessous comporte des pistes de travail, des propositions, des approximations, des manques. Son objectif est de poursuivre une (...)

mercredi 31 mars 2021
par  SNUipp 44

Allocution d’Emmanuel Macron : constat d’échec

Le Président de la République a annoncé une nouvelle étape dans les mesures sanitaires, pour freiner l’épidémie avec notamment l’avancée et le dézonage des congés scolaires associé à un passage en distanciel des enseignements. Il y est acculé aujourd’hui parce qu’en dépit de ses satisfecit répétés, il s’est trompé : au cours des dernières semaines, il a pris seul les décisions, méprisant l’alerte des scientifiques comme le débat démocratique, et s’est enfoncé dans un jusqu’au-boutisme dont toute la population paie maintenant le prix lourd. La FSU s’inquiète des conséquences dramatiques de cette gestion incohérente et de ce reconfine-ment qui exposent une partie de la population à une grande précarité et va engendrer aussi son lot de souffrances sur le plan psychologique. Il est essentiel de mettre en œuvre un plan d’urgence pour les plus démuni-es : hébergement d’urgence, distribution alimentaire, accès aux soins, augmentation des minima sociaux...

lundi 29 mars 2021
par  SNUipp 44

Situation Sanitaire | Point 26 mars SNUipp-FSU

Le SNUipp-FSU livre son analyse de la situation sanitaire dans les écoles à partir des données communiquées par le ministère de l’Education nationale et les académies dans leurs points de situation hebdomadaires, sur leurs sites ou dans la presse. Ces données, loin d’être exhaustives, sont loin de refléter les données diffusées par Santé Publique France notamment.

Annonces

ADHÉSIONS - SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko

Espace CHSCT-D 44


ESPACE Néo
(PES, T1, T2, T3, T4,...)


FACEBOOK SNUipp-FSU44