L’école maternelle menacée par Blanquer

vendredi 8 janvier 2021
par  SNUipp 44
popularité : 9%

Article du SNUipp-FSU National
https://www.snuipp.fr/actualites/posts/les-programmes-de-maternelle-menaces

Note du CSP sur les programmes de la maternelle décembre 2020

JM Blanquer avait pour le moment plutôt épargné l’école maternelle. Il semble que le temps est venu selon lui de mettre en adéquation les programmes de la maternelle avec ses visions libérales de l’Éducation Nationale.
Le Conseil Supérieur des Programmes vient de publier une note sur les programmes de maternelle.
Un texte inquiétant qui oscille entre analyse des programmes de 2015, apports « scientifiques » (issus principalement de Dehaene et Bentolila chercheurs nommés à plusieurs reprises dans la note d’analyse), et rédaction de nouveaux programmes. Un texte qui globalement se présente comme proposant des solutions aux mauvais résultats des évaluations nationales de CP.
Dès le sommaire, le ton est donné : premier point développé " Permettre une entrée en CP réussie " !
Tout est dit, il va falloir faire en sorte que les élèves sortant tout juste de l’école maternelle soit prêt à répondre aux nombreux items dès le mois de septembre. Le projet est donc clair : faire de l’école dite maternelle, une école pré-élémentaire
Et une évaluation dès la Petite Section est d’ores et déjà instillée à plusieurs reprises...
Sous couvert de bienveillance et d’encouragement de l’apprentissage par le jeu et "d’épanouissement affectif", notre liberté pédagogique va être particulièrement mise à mal : guidage-flicage sur le vocabulaire, la phonologie, les mathématiques.
D’ailleurs, on apprend également que "l’exercice consistant à repérer un nombre sur la ligne numérique est très formateur" blablabla... C’est aussi l’un des items plus controversés car dénué de sens et peu réussi. Joël Briand, maître de conférences en mathématiques développe ses inquiétudes dans un article du Café Pédagogique il y décrit le manque de réflexion et les incohérences de cette "note d’analyse et de propositions".
Les domaines artistique et sportif ne sont même pas évoqués, on en revient donc aux "fondamentaux" à la sauce blanquerienne, maths et français, le reste semble une perte de temps...
Un texte qui nous alerte sur les suites qu’il peut amener, sur une éventuelle réécriture des programmes, qui s’éloignerait radicalement de l’esprit de ceux de 2015.
Bref, nous sommes très inquièt·es...

Des analyses sont déjà parues : }

- Communiqué de Presse du SNUipp-FSU

- Sur le langage plus particulièrement, Mireille Brigaudiot : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/12/11122020Article637432672079982724.aspx

Par Sylvie Plane, ex vice-présidente du CSP : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/12/11122020Article637432672070441342.aspx

Par Evelyne Charmeux : http://www.charmeux.fr/blog/index.php?2020/12/10/446-le-massacre-des-innocents

Le SNUipp-FSU alertait déjà l’année passée sur la vision ministérielle et les compte rendu des Assises de la Maternelle.
https://www.snuipp.fr/actualites/posts/une-autre-ambition-pour-la-maternelle
https://www.snuipp.fr/actualites/posts/maternelle-qu-est-ce-qui-se-dessine
Le SNUipp-FSU avait rappelé son engagement pour l’École Maternelle à l’occasion du congrès de l’AGEEM en octobre dernier.
https://www.snuipp.fr/actualites/posts/ecole-maternelle-quelles-priorites


Documents joints

PDF - 284.5 ko
PDF - 284.5 ko

Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko