Compte-rendu du CHSCT-D du 6 novembre 2020

lundi 9 novembre 2020
par  SNUipp 44
popularité : 1%

Vendredi s’est tenu un nouveau CHSCT-D - sur la question sanitaire liée à la Covid-19.
Une déclaration intersyndicale a été faite et un avis a été voté à l’unanimité.

PDF - 157.8 ko
Déclaration + avis voté


Déroulé de l’instance :

- Qu’en est-il de la question sanitaire actuelle dans notre département ?
Rép. IA : A la date du jeudi 5 novembre, il y aurait 30 élèves positifs pour 129 en éviction. Il y aurait 9 personnels positifs pour 18 en éviction. Peut-être d’autres pendant les vacances scolaires.
0 classes fermées. Très peu de contamination se font dans le milieu scolaire, d’après l’ARS.
Pour la FSU, ces chiffres ne représentent pas forcément la totalité des cas :
- Des élèves qui ont mangé à côté de camarades positifs ne sont plus considérés cas contact !!!
- Il est également possible d’avoir des cas positifs asymptomatiques.
Mais pour le DASEN, en faisant ces remarques, on est

La possibilité de travail en alternance en Lycée est évoquée : Pour le DASEN, cela ne résout rien car il existe un risque que l’épidémie flambe encore plus car les lycéens se retrouvent ensemble en dehors des établissements.

Demande d’avoir un état des lieux des personnes infectées ou cas contact dans l’éducation nationale en Loire-Atlantique, par semaine. Le DASEN indique qu’on peut également avoir les chiffres quotidiennement sur le site de l’ARS.

- Y a-t-il eu des masques DIM fournis sur notre département ? Et où ?
Rép. IA : Il n’y en a pas eu beaucoup et tous avant l’été.
Oui mais où ? Rép. IA : Pas beaucoup mais tous avant l’été. J’en ai rappelé mais il n’y en a peu de retournés.
D’accord mais où ? Rép. IA : Potentiellement partout, mais pas beaucoup et avant l’été. Ça va être compliqué de savoir combien mais on vous tiendra au courant. D’autres masques sont en cours de distribution de la marque Corell

- Comment se déroule la livraison des masques pour les personnes vulnérables actuellement ?
Rép. IA : Il existe 3 sites de livraisons pour les masques inclusifs (collège Anita Conti à St-Nazaire, collège ? de Treillières et la DSDEN à Nantes).
Dans le premier degré, les IEN ont la responsabilité de livrer les écoles.

- Qu’en est-il des personnels vulnérables ?

Le DASEN confirme que c’est le régime d’ASA (même protocole qu’en mai) qui s’applique pour les personnels vulnérables.

- Qu’en est-il des masques pour enfants ?

Rép. IA : Il y a une livraison qui se fait aujourd’hui.
Concernant les parents qui sont opposés aux port du masque pour leurs enfants, à part pour un oubli ou des familles nécessiteuses, pour lesquels des masques seront fournis, il n’y aura aucune exception : les élèves sans masque ne seront pas acceptés dans l’établissement. Il demande la fermeté face à des comportements de refus de port du masque. Seul les élèves munis de certificats médicaux pourront être exemptés du port du masques
Rép. FSU : Que des élèves soient exclu.es n’est pas la solution non plus et pensons qu’il doit y avoir médiation avant de telles extrémités.

- Qu’en est-il des masques inclusifs ?
Rép. IA : Ils ne sont livrés qu’aux élèves sourd.es et malentendant.es.
La livraison concerne 5414 masques. Même site de distribution que pour les masques taille enfant.

- Qu’en est-il des équipements de protection pour les infirmier.es scolaires ? Certain.es n’en ont pas.
Rép. IA : C’est aux chef.fes d’établissement de les fournir sur les deniers des établissements

- Qu’en est-il des sorties piscine ? Certain.es IEN veulent obliger les collègues à s’y rendre alors que la distanciation n’est pas possible dans les vestiaires où les élèves peuvent être brassé.es avec d’autres classes.
Rép. IA : L’apprentissage de la natation est obligatoire ! Et cela est possible car il y a un protocole dans les piscines.
Dans sa grande bonté, le DASEN rappelle qu’il n’est pas opposé aux échanges de services au sein d’une école.

- Des collègues vulnérables ont été placé.es en arrêt maladie par leur chef.fe d’établissement alors qu’ils ou elles ont droit au télétravail ou à des ASA. Pouvez-vous rappeler le cadre à ces chef.fes d’établissements ?
Rép. IA : Je l’ai déjà fait et je jugerai de l’opportunité de le refaire ou pas.

Questions annexes :
Avez-vous vous été informé des deux élèves bléssé.es hier matin (jeudi 4) devant le lycée des Bourdonnières par les forces de l’ordre ? Cela questionne sur les interventions dites proportionnées. Le blocus concernait la mise en danger sanitaire lors de la restauration, la demande de dédoublement des cours...
Rép. IA : Je ne suis pas au courant. Je sais juste que 2 élèves du lycée Brosseau-Blancho à saint-Nazaire sont en garde à vue.
Pourtant, des collègues enseignants ont bien vu des projectiles envoyés par les forces de l’ordre. Un lycéen a été blessé au bras, une autre a reçu le projectile sur son vêtement au niveau du cou. Il a commencé à s’enflammer.

Avis présenté :
Il est voté à l’unanimité des présent.es 7 voix sur 7 (3 FSU, 2 UNSA, 1 CFDT, 1 FNEC-FO).
Le DASEN en tant que président du CHSCT a 2 mois pour y répondre (et mettre sa réponse en ligne).


Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko