Rentrée 2/11 : Négociation préalable -> Compte rendu audience SNUipp-FSU44-DASEN

vendredi 30 octobre 2020
par  SNUipp 44
popularité : 3%

Face à la situation de crise, aux incohérences et à l’absence de communication institutionnelle, le SNUipp-FSU44 organise une Réunion d’Informations Syndicales

RIS MERCREDI 4 NOVEMBRE 2020 à 14h00 en visioconférence

Pour débattre collectivement des conditions de travail en cette reprise et construire ensemble une réaction à la hauteur et construire collectivement le rapport de force pour s’opposer à la politique de régressions de Blanquer.
Pour en savoir plus, s’inscrire,... C’est ICI


Face à la situation de crise, aux incohérences et à l’absence de communication institutionnelle, le SNUipp-FSU44 a déposé une alerte sociale afin de porter ses revendications et d’obtenir des informations précises lors de la négociation préalable au préavis de grève.

Vous trouverez ci-dessous le compte rendu de cette négociation préalable :
1-Horaire de rentrée 2/11- Hommage à Samuel Paty
2-Matériel informatique-Absence des élèves et Remplacement
3-Masques élèves et personnels, personnels vulnérables, désinfection
4-Taches de direction, attestation
5-Médecine scolaire et prévention, Formation continue, RDV carrière, Conseil d’écoles

Nous dénonçons une fois de plus la gestion chaotique ubuesque et médiocre de la rentrée de novembre de la part de Blanquer et de l’ensemble du gouvernement. C’est insupportable ! Une nouvelle fois nous subissons des injonctions contradictoires tardives et difficilement applicables et ce en seulement une demi-journée. Ce manque de considération envers notre travail, envers les élèves, leur famille et les collectivités territoriales est inacceptable.
Nous payons les conséquences d’un ministre de l’éducation nationale qui dysfonctionne.

1-Horaire de rentrée 2/11-Hommage à Samuel Paty

Le conseil national de défense s’est réuni ce matin et selon toute vraisemblance la rentrée se déroulera pour toutes et tous aux horaires habituels. L’hommage à notre collègue Samuel Paty se ferait sous la forme d’une minute de silence dans nos classes.
Le DASEN n’a, à l’heure où nous avons été reçu·es, n’avait pas d’infos stables mais cette information est confirmée par le mail aux personnels de la main de JM Blanquer qui n’ose admettre une nouvelle incohérence.
Les collègues et les collectivités ayant déjà organisés la surveillance des élèves de 8h30 à 10h00, ayant déjà prévenus les familles se voient une nouvelle fois contredits par leur ministre !

Nous sommes encore une fois les pantins de nos supérieur·es hiérarchiques, devant nous adapter aux ordres et contre-ordres.
C’est pourquoi dès le début de l’entretien, le SNUipp-FSU a demandé que nos supérieur·es fassent confiance en notre professionnalisme et notamment quand il s’agit de parler de laïcité à nos élèves. Nous revendiquons une fois encore la liberté pédagogique dans un cadre national élaboré en collaboration avec les enseignant·es.

Nous demandons l’arrêt du prof bashing par l’ensemble de l’administration et exigeons une réaction de la part du Ministre quand le prof bashing vient des médias.

A cette demande, le DASEN répond qu’il n’a pas perçu cela dans les propos du ministre qui s’adressait à des profs particuliers !!! Il est convaincu que le ministre pense le plus grand bien de ce qui se fait dans l’éducation nationale.

Nous demandons que la reprise avec les élèves soit décalée à mardi afin que les enseignant·es puissent réfléchir en équipe à la façon dont ils et elles doivent s’adresser aux élèves après l’assassinat de Samuel Paty et au flot d’immondices qui a suivi.

Le DASEN entend notre demande mais retourne le fait que ces questions ne sont pas de son ressort. A ce jour l’IA n’a que des interrogations !


2-Matériel informatique-Absence des élèves et Remplacement

Nous demandons un équipement informatique et une formation spécifique au cas où il soit à nouveau nécessaire d’enseigner à distance. Sachant que le distanciel ne saura remplacer le présentiel.
Nous l’interrogeons sur les élèves qui seront absent.es pour cause de maladie et celles et ceux dont les parents ne souhaiteront pas les mettre à l’école
Sachant qu’avant les vacances, les remplacements étaient déjà en tension, nous avons également abordé ce point

Sur le premier point, le DASEN nous remercie de faire tout notre possible pour enseigner en présentiel qu’il trouve indispensable.
La dotation en informatique est dirigée vers celles et ceux qui peuvent être en télétravail c’est à dire le personnel administratif. Il n’existe pas de ligne budgétaire pour les enseignant·es, les collectivités territoriales qui ont l’argent, peuvent doter les écoles (tout en soulignant que toutes ne l’ont pas fait).

Sur le second point, si un enfant malade, on lui fournit son travail, comme avant covid.
Les parents doivent mettre leur enfants à l’école, s’ils ne les mettent pas le DASEN nous demande de ne pas leur fournir de travail et de signaler leur absence prolongée, à moins qu’il y ait demande d’enseignement à domicile
Pour l’absence des enseignant.es le DASEN reconnait qu’il y aura des semaines difficiles, mais les modalités ne changeront pas : répartition des élèves dans les grosses écoles, envoi de remplaçant.es quand c’est possible dans les plus petites structures. Au pire, en cas de trop nombreux enseignant·es absent·es dans la même école, celle-ci pourrait être fermée.

Une fois encore, le SNUipp-FSU44 souligne l’impréparation de la rentrée scolaire qui avec la reprise de la pandémie met en évidence le manque de remplaçant.es tout comme le manque de personnel dans les RASED qui nous sont encore plus indispensables en cette période.

Il en est de même pour les Plus de Maitres.ses Que de Classe, leur suppression impacte énormément l’enseignement dans de trop nombreuses écoles. Nous rappelons qu’en cette période, les élèves en difficulté sont encore plus impacté.es que les autres et que le fait de ne pas recruter pour accompagner celles et ceux-ci est une volonté politique.

L’IA nous répond qu’aucun poste budgétaire, aucun recrutement massif n’est prévu.
Il espère ne pas avoir à faire appel au RASED pour remplacer en cas d’urgence dans une école mais ne le garantit pas...

3-Masques élèves et personnels, personnels vulnérables, désinfection
Le SNUipp-FSU44 a interrogé le DASEN sur la dotation en masques pour tous les personnels et les élèves et le gel hydroalcoolique et ce dès lundi matin. Nous lui demandons des précisions sur le port du masque pour les élèves, notamment celles et ceux souffrant d’une pathologie. Nous nous interrogeons quant au caractère obligatoire du masque surtout quand nous apprenons qu’ils ou elles ne seraient pas accueilli·es à l’école si ils ou elles n’en portaient pas !!!

L’IA répond que des masques taille S sont déjà dans les écoles depuis la rentrée et que d’autres arriveront, dans la limite de leur stock. Pour les familles dans la précarité, des masques seront fournis aux enfants.
Si un ou une enfant est fragile avec une pathologie et avis du médecin, ils et elles peuvent ne pas porter de masque.
Pour les autres, celles et ceux dont les parents ne veulent pas qu’ils et elles portent de masques, l’enfant ne va pas à l’école, c’est obligatoire et non négociable.

Nous soulignons qu’il sera concrètement difficile de refuser un ou une élève mais le DASEN répond que dans le second degré ces demandes des parents avait été traité par le mépris et que c’était passé !
Nous ne doutions pas de cette façon de répondre, nous y sommes habitué.es

Nous demandons des masques FFP2 pour les personnels vulnérables et pour les AESH (qui travaillent en contact direct avec les élèves). Ils ont été également livrés dans les circonscriptions.

ATTENTION, le DASEN ne prend pas en compte la liste augmentée des personnes vulnérables publiée le 20 octobre sur le site service-public.fr !! Il attend la parution du décret. En attendant il considère que seule l’ancienne est valable.
Nous constatons que dans le 44 l’éducation nationale vit en vase clos et n’est pas concernée par les décisions prise pour le service public !
http://44.snuipp.fr/spip.php?article5462

Nous demandons une désinfection des locaux à minima à chaque changement de groupe et tous les jours et la livraison régulière de gel hydroalcoolique

Le DASEN a eu des visios avec des élu·es, pas de grands changements pour certain·es, d’autres devront être sollicités pour mettre en oeuvre la désinfection des locaux de façon plus régulière.


4-Taches de direction, attestation

Nous demandons un recrutement de personnels formés et pérennes pour alléger les tâches des enseignant·es en charge de direction. Pas question que les enseignant·es en charge de direction s’occupent des attestations pour les parents. Un certificat de scolarité devrait suffire.

C’est en discussion au niveau national (services civiques...) Il n’a pas d’informations mais il est mobilisé !
Pour les attestations de déplacements elles ont été envoyées aux enseignant·es dès aujourd’hui. L’IA nous signale que les premiers jours la police sera souple ;
Pour l’attestation des parents, il en suffit d’une pour la période tamponnée par le ou la directrice, cela ne prend pas de temps !!!
Pour ceux et celles qui viennent occasionnellement chercher les enfants, c’est une attestation à faire individuellement


5-Médecine scolaire et prévention, Formation continue, RDV carrière, Conseil d’écoles.

Nous demandons un recrutement massif pour la médecine scolaire et de prévention : les élèves comme les personnels en ont besoin de manière urgente ! Nous demandons aussi un recrutement de personnels médico-sociaux : infirmières·ers, AS, psy EN...

L’IA nous répète que les postes existent (prévention et scolaire) mais il n’y a pas de candidat·es, il nous communiquera ultérieurement le nombre exact de postes de médecin·es scolaires vacants
La situation est aussi tendue chez les infirmier·es et assistant.es sociales et sociaux, en cas d’absence ils ou elles ne sont pas toujours remplacé·es.

Avec un protocole renforcé, des masques potentiellement anxiogènes, nous demandons la création de places en établissements spécialisés pour les élèves en attente de places (ITEP, IME...).
L’IA nous dit qu’il a déjà répondu en CDEN. Il n’y aura pas de création de places et le regrette. En cas de situation très compliquée il fera une suspension temporaire de scolarité
Nous demandons une formation continue variée et de qualité pour toutes et tous et questionnons le DASEN sur la poursuite des constellations et des formations. Nous demandons l’abandon du projet de réforme de la formation initiale et la remise sur la table de ce dossier.

La formation en continue (animation pédagogique et constellations) sera en distanciel à chaque fois que c’est possible
La formation initiale n’est pas de son champ de compétences.

Quelle consigne est donnée pour les Conseils d’école ? Certains se tiennent dès lundi. Doivent-ils avoir lieu ?
Oui, en présentiel quand les salles sont assez grandes pour permettent la distanciation sociale. Sinon on reporte et on peut délocaliser dans une salle municipale.

Quelle consigne est donnée pour les rendez-vous de carrière ? Doivent-ils se tenir dans ces conditions ?
Le DASEN ne voit pas ce qui serait changé. Les ien sont responsables et professionnel.les, faisons leur confiance !

Qu’en est-il de la situation des PES ?
Pour l’INSPE : cours en distanciel sauf les TP, comme à l’université. Pour la présence en classe aucun changement.

Le ministre a parlé de test dans ou a proximité des écoles avez-vous des informations ?
L’IA a entendu l’allocution du ministre mais rien n’est mis en œuvre sur le territoire


Documents joints

Courrier alerte sociale SNUipp-FSU44

Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko