Continuité Scolaire : Conservons les liens aux élèves, aux familles (analyse, ressources,...)

dimanche 29 mars 2020
par  SNUipp 44
popularité : 4%

L’analyse ci-dessous comporte des pistes de travail, des propositions, des approximations, des manques. Son objectif est de poursuivre une forme de continuité scolaire, émancipatrice, accessible. Elle n’a pas pour but de remplacer le travail efficient des collègues mais d’aider à une approche solidaire de notre métier en cette période inédite. Pour le SNUipp-FSU de Loire-Atlantique, la solidarité n’est pas un mot vain mais une réalité que nous pratiquons quotidiennement.

Au sommaire de l’article :

1- Continuité scolaire plutôt que pédagogique.
2- Il n’y a pas d’école sans enseignant·es.
3- Pour réfléchir à la notion de continuité.
4- Quelques idées pour ne pas accentuer les inégalités.
5- Ressources à proposer aux parents.

Notre école vit une situation exceptionnelle à laquelle elle n’était manifestement pas préparée malgré ce qu’assène JM Blanquer dans les médias.
Il est temps de comprendre que ce que nous demande le ministre est impossible, mensonger et illusoire. L’enjeu essentiel est de garder le lien avec les élèves et donc les familles. Il ne s’agit pas d’inonder nos élèves de devoirs, d’exercices ou de notions nos élèves pour ne pas culpabiliser ou éprouver un sentiment d’imposture. En agissant ainsi, nous ne ferons que creuser les inégalités déjà présentes au sein de nos classes.

La poursuite du lien avec les familles et les élèves est un enjeu pour les équipes d’écoles et, comme l’a remarqué Philippe Meirieu, on observe des trésors d’inventivité déployés par l’ensemble de la communauté éducative depuis la semaine dernière. Mais soyons clair.es, il ne s’agit pas de continuité pédagogique puisque le collectif n’existe plus mais de continuité scolaire.

D’autres façons de voir les apprentissages font surface dans ce contexte particulier où les familles peuvent se trouver très sollicitées, chacune pouvant s’impliquer dans la mesure de ses moyens, dans les activités de leurs enfants. Certains parents télétravaillent, d’autres non, mais beaucoup ont à cœur que leur(s) enfant(s) ne perde(nt) pas le lien avec l’école et qu’il(s) et elle(s) sorte(nt) grandi(s.es) de cette période. Cependant, beaucoup de familles se sentent débordées par le travail envoyé par les enseignant.es et n’arrivent plus à gérer le suivi de leurs enfants.

Notre réflexion professionnelle et syndicale s’articule sur la situation sociale du pays et un constat : celui que l’école est loin de pallier la résorption des inégalités. La période que nous rencontrons ne doit pas accentuer cette situation au profit de certaines familles « prêtes et capables » alors que d’autres ne le sont pas pour de multiples raisons (équipement, locaux, espace, moyens, usage des outils numériques, barrière de la langue, maîtrise de l’écrit, niveau scolaire, etc.). Or le risque de l’individualisation est d’accentuer les inégalités.

Une grande partie du pays est à l’arrêt, le temps semble suspendu, n’est-ce pas le moment aussi de prendre quelques distances avec certains schémas comme celui de : leçon-exercices d’application ?

La particularité du SNUipp-FSU dans le paysage syndical est qu’il a toujours associé des revendications pour les droits des personnels à une réflexion plus générale sur l’école ainsi que sur les pratiques de classe en associant la recherche en pédagogie et sciences de l’éducation.
Tous les ans, le SNUipp-FSU organise, par exemple, l’Université d’automne : un grand moment national où de nombreuses conférences sont organisées pour penser et vivre notre métier autrement car nous sommes des enseignant∙es concepteur∙trices et non de simples exécutant∙es.

C’est l’ADN du SNUipp-FSU : défendre les personnels et leurs droits tout en pensant et agissant pour une société et une école plus égalitaire et solidaire. Une école du "toutes et tous capables" !


Il n’y a pas d’école sans enseignant∙es !

En tant qu’enseignant·es et syndicalistes curieux des différents apports de la recherche en termes de pédagogie, nous vous proposons des activités qui pourraient permettre de rendre viable et soutenable l’accompagnement des enfants à la maison par une « continuité éducative ».

Nous suggérons aux enseignant·es et aux parents de proposer des activités qui invitent les enfants à penser, à réfléchir, à cogiter à partir de leur quotidien. Le principe est de laisser les enfants se poser des questions, chercher, obtenir des réponses à ces questions, mettre en œuvre, persévérer et se réjouir du résultat ou simplement du chemin parcouru.

Nous proposons aux enseignant·es et aux parents de mettre les enfants avant tout en position d’acteurs. En effet, le risque est de voir de plus en plus d’enfants qui "n’arrivent à s’y mettre", fatiguent, perdent le sens d’un travail scolaire "hors sol", sans camarades, sans groupe classe, sans maîtresse/maître... et donc que les inégalités se creusent encore entre les enfants qui réussissent « facilement » car ils ont les « codes scolaires » et les enfants qu’il faut soutenir dans les apprentissages, dans le travail en classe. Le travail de la sociologie de l’éducation est, aujourd’hui plus que jamais, essentiel. Nous renvoyons aux travaux de Passeron et Bourdieu mais beaucoup d’autres y travaillent également.

Il nous parait indispensable de demander aux familles de ne pas faire découvrir à leurs enfants de nouvelles notions. Inspirons-nous par exemple du ministère de l’enseignement belge qui l’indique très clairement :

« Les leçons sont suspendues par arrêté de l’autorité fédérale. Les cours ne peuvent donc pas être dispensés. Des travaux à domicile peuvent être prévus. Les modalités sont laissées à l’appréciation des équipes éducatives dans le respect de balises précisées dans la circulaire. La première d’entre elles est que les travaux ne peuvent en aucune manière porter sur des apprentissages qui n’ont pas été abordés préalablement en classe. Ils doivent s’inscrire dans une logique de remédiation- consolidation-dépassement.
Si l’enseignant recourt à des modalités d’apprentissage en ligne, il doit s’assurer que chaque élève du groupe-classe dispose du matériel et du soutien pour s’y consacrer dans des conditions optimales. »


Quelques idées pour ne pas accentuer les inégalités

Proposons-leur par exemple de tenir un carnet de bord qu’ils peuvent ou pourront partager avec leurs camarades (classique papier et/ou via un blog). Il peut s’agir de raconter (en dessin ou par écrit) leurs activités quotidiennes ou imaginaires.

Faisons confiance à nos élèves et à leurs parents. Faisons le pari que ces derniers sachent faire émerger les trésors d’imagination, de créativité et de raisonnement de leurs enfants. Essayons d’amener les élèves à échanger, s’exprimer, se comprendre, comprendre ce qu’ils vivent. À travers toutes ces activités, ils et elles exerceront leur langage, l’écrit, le numérique et surtout leurs capacités de réflexion. Et nous pouvons les aider en leur proposant des histoires à voir, lire ou écouter.

N’ayons pas peur de dire aux parents et aux enfants que cette période est aussi l’occasion de réapprendre à s’ennuyer : pour rêver, créer et imaginer ou tout simplement pour se ressourcer !

De plus, nous ne le répéterons jamais assez : il est important de réussir à doser les écrans, même s’ils sont importants pour rester en relation dans ce temps où chacun.e doit rester à distance.

Cette liste de contenus proposée par le SNUipp-FSU44 (très fortement inspirée du SNUipp-FSU de l’Oise) est une sélection. Il en existe bien entendu d’autres. Nous nous inspirerons notamment de vos retours pour mettre à jour régulièrement cette liste. Un grand merci au Café pédagogique ainsi qu’au SNUipp-FSU 93 ou à l’ICEM-Freinet dont le travail a inspiré une partie de cette première sélection.


Pour réfléchir à la notion de continuité "pédagogique"

Tribune : Continuité pédagogique ou rupture d’égalité ?

Frédéric Grimaud, PE et chercheur en sciences de l’éducation : De quoi la "continuité pédagogique" est-elle le nom ?

Philippe Meirieu : https://theconversation.com/amp/ecoles-fermees-aux-eleves-les-lecons-du-virus-et-quelques-pistes-pour-les-parents-133680

Stéphane Bonnery, professeur en sciences de l’éducation : https://www.humanite.fr/videos/covid-19-les-informations-en-ligne-ne-suffisent-pas-lappropriation-des-savoirs-par-les-eleves


Ressources à proposer aux parents

Les Ressources sur le site du SNUipp-FSU national

  • Des activités à la maison à réaliser avec les enfants de maternelle :

https://lewebpedagogique.com/maternellesmonique/2020/03/14/activites-a-la-maison/
https://www.cahiers-pedagogiques.com/IMG/pdf/-34.pdf

  • Des conseils aux parents traduits en langue étrangère par le snuipp93 :

http://93.snuipp.fr/IMG/pdf/Ressources_en_langue_arabe.pdf
http://93.snuipp.fr/IMG/pdf/Ressources_roumain.pdf

  • Pour passer du temps intelligemment sur les écrans (rappelons qu’il est indispensable de le limiter) :

https://www.films-pour-enfants.com/films-enfants-3-ans.html
https://dessinemoiunehistoire.net/logiciel-educatif-maternelle/

Propositions d’activités en ligne issues de l’article précité des Cahiers Pédagogiques :

  • Idées à destination des enseignants pour garder le lien avec nos élèves et les faire réfléchir...
    ...en leur proposant de choisir des activités et en les accompagnant :

- Propositions pour des élèves d’école élémentaire par Angélique Libbrecht sur le site des Cahiers Pédagogiques : http://60.snuipp.fr/IMG/png/doc-peda-1.png

...en leur lançant des défis :

idées pour un défi par jour

- https://www.lagrandelessive.net/a-vos-fenetres/un projet d’accrochage aux fenêtres individuelles le 26 mars en remplacement de la Grande Lessive, des propositions d’une collègue qui s’est saisie de ce projet ici. et un·e autre là.

...en les faisant écrire :

- un concours de poèmes avec des mots imposés

- à partir de consignes courtes d’écriture à contrainte à la manière de l’OULIPO(des exemples https://www.charivarialecole.fr/arc...) qui pourraient être corrigées pour servir ensuite de dictée...

- un journal de bord (en faisant fabriquer/décorer le support au préalable) pour écrire son quotidien, noter des questions, des événements, des émotions, dessiner ; en faire choisir un extrait à diffuser à l’enseignant (voire à la classe, pour échanger avec les copains) qui sera corrigé avec l’enseignant, mis en forme...

- des textes libres (ICEM/Pédagogie Freinet) comme relayé par l’ICEM93.

...en les faisant lire :

- des livres qu’ils auraient à la maison pour sélectionner les passages préférés, les recopier, les illustrer dans un carnet de lecteur

- en leur proposant des textes ou extraits issus de ressources en ligne : https://www.iletaitunehistoire.com/ https://www.actualitte.com/article/edition/des-centaines-de-livres-jeunesse-a-telecharger-gratuitement/90381?fbclid=IwAR11wS6Sb_Vh6XBGV5OcJz44P0FkN4NQbVr1cF9bMXK3kX1Ncodj6NHxbkY
- des poèmes à choisir dans une sélection pour les recopier, les illustrer, les lire à voix haute ou les apprendre et s’enregistrer et/ou les présenter à sa famille, les lire au téléphone...

...en les faisant dessiner :

- observer par la fenêtre et dessiner un même endroit à plusieurs dates différentes, lorsqu’on note un changement

- dessiner son quotidien pour le partager aux camarades, comme on le ferait avec des photos

- proposer aux parents d’accompagner les enfants autour du dessin libre : en discuter, écrire pour lui ou l’aider à écrire ce que raconte le dessin

- proposer un défi sur le modèle #Coronamaison de la dessinatrice Pénélope Bagieu

...en les faisant bricoler :

- proposer des activités manuelles avec des fiches techniques (recettes, fabrication d’objets…), leur demander de raconter, d’écrire comment s’est passée l’activité, de réaliser un compte-rendu avec des schémas, de prendre en photo la réalisation finale...
...en les faisant jouer :

- proposer ou faire construire des jeux de révisions des notions déjà abordées en classe (par exemple en corrigeant la liste des questions et réponses imaginées par l’élève et en le laissant ensuite découper des cartes et les compléter recto et verso pour pouvoir jouer)

- faire construire des jeux familiaux éducatifs avec les ressources de la maison : quelques idées à partir des jeux proposés dans l’article précité des Cahiers pédagogiques :
Scrabble : les lettres du jeu français à reproduire sur carton ou papier doc-péda-3, le plateau à reproduire doc-péda-4 (ca.wikipedia.org) ou la version vierge A3 à imprimer, assembler et colorier. La règle du jeu
→ Plus simplement, à partir des lettres du Scrabble : proposer des tirages aux élèves et faire chercher les anagrammes, compter les points

Mastermind  : des pions à imprimer et colorier
une grille de jeu à reproduire
la règle du jeu

- Téléchargez toutes les ressources proposées :
http://60.snuipp.fr/IMG/pdf/continuite_pedagogique.pdf

-* Ressources pour aider les élèves à besoins spécifiques

- TSA : des supports pédagogiques adaptés dans différentes disciplines, en cours de création ou déjà diponibles | cliquer ici.

- DYS : avec les liens vers la bibliothèque sonore Sondo (livres scolaires, classiques et livres jeunesse) | cliquer ici et le site spécialisé Dys |cliquer ici

- Eleves allophones, lire et écouter des albums dans d’autres langues | cliquer ici

Manuels des éditeurs accessibles gratuitement

Hachette, Hatier, Didier
Bordas, Nathan, Retz
Magnard, Delagrave, Vuibert
https://www.belin-education.com/travailler-a-la-maison
http://www.sedrap.fr/manuelsnumeriques.php


Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko