Le Ministère a décidé de modifier la place du...

lundi 25 novembre 2019
par  SNUipp 44
popularité : 2%

Le concours sera placé en fin de M2, suivi d’une année de formation initiale sous statut de fonctionnaire stagiaire.

La nouvelle formule des concours de l’enseignement devrait s’appliquer dès la rentrée 2020 avec en 2022 le passage du concours d’admission en fin de M2.
Les syndicats ont rencontré le ministre ce 20 novembre et des infos ont fuité ( Café Pédagogique)

Cette nouvelle formule reculera donc d’un an l’entrée dans le métier et donc en tant que fonctionnaire. C’est d’ailleurs tout le déroulement de la carrière qui est retardé d’un an, incluant la perte d’une année de cotisation retraite. Quand on sait le projet de démantèlement du système des retraites que ce gouvernement envisage, on se dit que pour rendre le métier attractif, notre ministre n’aurait pas mieux fait. Quant à la démocratisation de l’accès au métier d’enseignant.e, n’en parlons pas : cette formation la dégradera encore pour les étudiant·es issu·es des catégories sociales défavorisées

Le but de déplacer le concours en fin de M2 est très clairs ; il permet de récupérer des postes de fonctionnaires stagiaires. En les remplaçants par des étudiant.es en alternance, il est possible de récupérer près de 12000 postes dès la rentrée 2021.

Le SNUipp-FSU continue à dénoncer une utilisation des stagiaires, et a fortiori, des étudiant·es, comme des moyens d’enseignement. Pour le SNUipp-FSU, cette réforme, lourde de dangers pour l’école, ne permettra pas de former les enseignant.es qui sont nécessaires à l’école que nous voulons.


Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko