La FSU au rectorat pour défendre les AESH.

lundi 18 novembre 2019
par  SNUipp 44
popularité : 3%

Compte rendu audience Rectorat 8/11/2019

Une délégation de La FSU des Pays de la Loire , a été reçue au Rectorat le 8/11 pour faire le point sur les conditions de la rentrée pour les AESH.

Devant notre présentation des mauvaises conditions de rentrée avec les retards de salaire, la mise en place des PIAL et les affectations parfois incompréhensibles, L’administration a concédé une « rentrée tendue » mais assure avoir « fait l’essentiel » au regard du nombre de notifications qui s’accélère et du travail de révision des contrats ( passage 3 ans et 41 semaines). Elle a contesté notre intervention sur les retards de salaire en Septembre en avançant le chiffre de 6 à 7 cas seulement sur 4500 AESH et en indiquant que les services avaient accompagné les AESH concerné-es ( versement d’acompte et délivrance d’attestation pour les banques....)

La FSU a souligné la souffrance des AESH « devenu des pions » au sein des PIAL, comme celle de nombre d’élèves et celle des personnels administratifs en sous effectif notoire pour gérer correctement autant d’agents avec des outils inadaptés...

Elle a par ailleurs interrogé l’administration sur plusieurs points :

  • Demande que les AESH soient associes à l’examen du plan de formation , par exemple dans le cadre de la CCP Régionale ;
    Que la demande des AESH de formations autour de l’analyse de pratiques soit entendue ; Que les formations soient réalisées dans chaque département et pas centralisées à Angers ( problème de transport et de coût pour les AESH) ;
    Que l’accès à GAIA soit rendu plus facile et que les AESH non retenus pour une formation aient connaissance du motif.
  • Demande de clarification sur les règles d’affectation et de prise en compte des vœux des AESH.
  • Demande de clarification sur les critères de choix des AESH référents, des coordonnateurs de PIAL.
  • L’indemnité compensatrice de CSG .
  • L’évolution des indices en fonction de l’évolution du SMIC. Cette question portée en CCP depuis longtemps par les élu-es FSU a enfin sa réponse : « je ne bougerais pas là dessus sauf décision nationale » a déclaré le SG.
  • La réalisation et la communication d’un « cahier des postes d’AESH » dans chaque département .

Aux questions concrètes qu’elle a posé , la délégation FSU s’est vu rétorqué « votre réalité , je la comprends mais qu’est-ce que vous voulez qu’on y fasse ? …. Vous mettez toujours en avant ce qui ne va pas... »

Les AESH doivent sans doute comprendre que tout va bien !!! Inacceptable pour la FSU qui continuera d’exiger pour eux respect et dignité.


Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko