ÉLECTIONS PRO. 2018 : Un rendez-vous démocratique ESSENTIEL

dimanche 28 octobre 2018
par  SNUipp 44
popularité : 2%

Aujourd’hui les enjeux sont cruciaux face à un gouvernement qui cherche à imposer sa vision de notre métier en niant notre professionnalité et en marginalisant la représentation syndicale des personnels.

Ces élections sont déterminantes.



Chacun·e se doit de s’engager dans cette campagne pour une participation massive de notre profession.



Je vote parce que les élections professionnelles sont  :


  • Un rendez-vous important du fonctionnement démocratique pour la représentation des personnel·les dans les instances qui décideront de la dotation de postes, du plan de formation et de la carte scolaire, pour tout ce qui concerne le mouvement, les promotions et plus globalement la carrière.
  • Un engagement pour les valeurs et les revendications portées par une organisation syndicale. Changer l’école en luttant ensemble contre les inégalités scolaires, permettre la réussite de tous les élèves, et améliorer les conditions de travail des enseignant·es. Changer la société en s’engageant pour l’égalité entre les femmes et les hommes, en luttant contre les discriminations et le racisme, pour l’accès de toutes et tous aux services publics, le partage des richesses, la défense de la laïcité…
  • Un encouragement pour les militant·es qui s’engagent chaque jour à vos côtés, répondent aux demandes, conseillent et accompagnent les collègues dans les situations de fragilité ou de conflit avec l’administration.
  • L’affirmation de notre volonté de donner du sens à notre travail quand le ministère veut transformer les enseignant·es en simple exécutant·es et appliquer à l’école certains modes d’organisation du travail des entreprises niant ainsi leurs expériences, leurs connaissances, leurs innovations, leurs réflexions, leurs tâtonnements et tout ce qui fonde leur expertise.
  • Un message clair de la profession à destination du gouvernement qui veut en finir avec le paritarisme, en supprimant les CAP et les CHSCT…
  • Le refus de l’école de la défiance et de la méthode Blanquer qui, au lendemain d’une journée de grève et de mobilisation dans les écoles déclare qu’il va mettre en place une nouvelle organisation administrative de l’école avec à la clé un nouveau statut des directeurs et directrices. Un tel statut ne ferait que renforcer la position administrative des directrices et directeurs, les éloignerait des adjointes et adjoints et instaurerait des relations managériales au sein des équipes. Le tout sans répondre aux difficultés posées.

Pourtant le cadre intrusif et complexe défini par le ministère est susceptible d’éloigner des urnes une profession qui, il y a encore quelques années, montrait son attachement à la représentativité syndicale.

VOTONS SNUipp-FSU et FSU


du 29 novembre au 6 décembre. Un syndicalisme majoritaire, unitaire, déterminé, et indépendant.

Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko