Relevé de conclusion RIS Spéciale REMPLACANT·ES Mercredi 7 Novembre maj 20/11/2018

lundi 19 novembre 2018
par  SNUipp 44
popularité : 2%

Les prises de paroles des collègues présent·es ont fait émerger les effets des contraintes inhérentes à la fonction de remplaçant·e et son incidence sur l’organisation personnelle et familiale. (un grand nombres d’horaires possibles sur le département, l’adaptation aux services du collègues remplacés : APC, conseils, travail de nuit (EREA), horaire collège (SEGPA, ULIS),..)

Ces discussions ont également fait émerger les libertés prises par l’administration quant à l’utilisation des téléphones portables personnels. (heures d’appels des 7h30, pendant les vacances scolaires).

La gestion administrative semble également être à géométrie variable concernant les refus de missions normalement impossibles mais organisés dans certains cas. L’absence de prise en charge des enseignant·es en difficultés et leur affectation, pour certain·es, sur des postes de remplacement accentuent ce sentiment de gestion à deux vitesses.

La prise en compte des heures de sur-service fait ressortir la problématiques des heures déclarées incomplètes pour la récupération inférieur à 3H00.

L’absence de formation liés à la mission est encore rappelé aux cours des échanges.
L’avis du SNUipp-FSU :
Une formation spécifique devrait être possible pour tou·tes les enseignant·es qui en font la demande.

ASTREINTE
Face à l’absence de décisions de l’IA face à l’illégalité de la mise en place d’une astreinte le mercredi matin, les collègues présent·es réfléchissent aux moyens de pression utilisables.

  • Une première proposition :
    La circulaire prévoit l’utilisation du portable si accord. Donner une annulation de l’accord. A maxima pour l’arrêt de l’astreinte.
    A minima : Ne pas tenir compte ou ne pas répondre aux appels sur nos téléphones portables, outils personnels, ni aux mails professionnels à partir du mardi soir. Ce délai de prévenance n’est cependant pas satisfaisant (Il a été proposée par le Secrétaire Général de l’IA et permet une gestion respectant la loi).

L’IA ne peut pas s’opposer au fait de ne pas être joignable ou de refuser un appel le mercredi. (pour les collègues rattaché·es à 4 jours)

SI CHACUN·E D’ENTRE NOUS NE RÉPOND PLUS L’ASTREINTE N’EXISTE PLUS.
  • Une seconde proposition
    Pour la période passée, les collègues rattachées à des écoles à 4 jours déclarent les mercredis attendus chez eux, leur école de rattachement étant fermée, comme sur service.
    Deux objectifs pour cette proposition : a minima obtenir la fin de l’astreinte a maxima poursuivre auprès du tribunal administratif.

Suite aux messages écrits reçus des secrétariats de circonscription, certain·es collègues réfléchissent également, avec l’appui du SNUipp-FSU44, à la possibilité de saisir le tribunal administratif.

En dehors de la question de l’astreinte, l’utilisation du téléphone portable et du mail professionnel ne doit pouvoir se faire que dans des horaires acceptables entre 8h00 et 18h00 en dehors des jours vaqués.

DÉCLARATION SUR SERVICE
Les comptabilités laissent entrevoir de nombreux jours de récupération dans certains secteurs. La récupération de celles ci doit être organisés le plus rapidement possible en respectant les souhaits du collègues, sans attendre la fin d’année.
Il est important de faire suivre cette comptabilité au SNU44.


Documents joints

PDF - 238.5 ko
PDF - 49.4 ko
Excel - 66 ko
PDF - 55.7 ko

Annonces

Accès CHSCT-D 44


ESPACE ECOLE CARTE SCOLAIRE


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko