EN GREVE LE 9 OCTOBRE !!! S’opposer à la politique sociale du gouvernement

mercredi 26 septembre 2018
par  SNUipp 44
popularité : 1%

Les raisons ne manquent pas pour manifester contre la politique sociale du gouvernement. C’est pourquoi la FSU 44 et le SNUipp-FSU appellent à s’associer à la journée d’action qui aura lieu le 9 octobre.
A NANTES – 10H30 DEVANT LE CHU
A SAINT NAZAIRE – 10 h - Place de l’Amérique Latine
A CHATEAUBRIAND – 10 h 30 - Mairie
A ANCENIS – 10 h – Station ESSO

AG FSU à 13h30 Maison de Syndicats

La première journée de mobilisation aura lieu le 9 octobre à l’appel de plusieurs syndicats dont le SNUipp-FSU. le mot d’ordre est clair : "s’opposer à la politique sociale du gouvernement."

Enquête Grève


Les raisons pour lesquelles le Snuipp-FSU s’associe à cet appel sont multiples :

- Renforcement des inégalités territoriales (Réforme du Lycée, Bac à la carte, Réforme de la voie professionnelle et suppression des 5000 postes)…
- Renforcement des inégalités sociales.
- Parcoursup et l’accès aux études supérieures de plus en plus difficile pour les étudiants (120 000 étudiants sans affectation en septembre).
- Retraités, familles et jeunes en situation de précarité fragilisés par la sous-indexation des pensions, des allocations familiales ou des aides au logement par rapport à l’inflation
- Réforme des retraites, atteinte au statut de la fonction publique, gel des salaires, renforcement de la rémunération « au mérite »
- Réforme du système de santé
- Suppression des CAP et amoindrissement du rôle des CHSCT
- Politique budgétaire qui ne bénéficie encore qu’aux plus riches

Proposition de Lettres aux parents
OpenDocument Text - 18.9 ko

COMMUNIQUÉ INTERSYNDICAL de Loire Atlantique (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF)
PDF - 687.5 ko

LE 9 OCTOBRE, MOBILISONS NOUS CONTRE LE DÉMANTÈLEMENT DES CONQUETES SOCIALES ET POUR LA SATISFACTION DES REVENDICATIONS
La méthode sournoise du gouvernement Macron–Philippe pour faire passer ses contre réformes sociales n’aura pas faibli pendant l’été, malgré une popularité en chute. Leur annonce médiatique d’un « virage social » a bien pris soin de ne pas préciser le sens du virage, mais les annonces faites en cette rentrée suffisent à le comprendre : il se fera dans la droite ligne des choix régressifs de l’année écoulée. Attaque contre les retraites afin de réduire les pensions via un système par points individualisé ; menaces sur les cadres collectifs protecteurs d’emploi tels que le statut général des fonctionnaires, les conventions collectives, le code du travail ; volonté d’anéantissement de la sécurité sociale et de toute cotisation qui assure les droits collectifs et individuels des travailleurs ; privatisation d’un nombre croissant de services publics ; suppression massive de postes de fonctionnaires ; organisation d’une sélection masquée pour l’accès à l’université avec ParcoursSup … La politique budgétaire d’austérité qui accompagne ces orientations, en limitant de façon drastique l’augmentation d’un certain nombre d’allocations, va paupériser encore plus les plus précaires. Nous ne devons pas leur donner raison ! Ce gouvernement ment aux salariés, retraités, jeunes et privés d’emplois : austérité et justice sociale sont une équation impossible.
Silence, rumeurs, puis irruption soudaine de décisions couperet, c’est ainsi que les tenants du pouvoir politique agissent pour continuer d’organiser le démantèlement de notre modèle social républicain. Ils espèrent ainsi éteindre les capacités de contestation et d’opposition.
Alors que le versement de dividendes explose en France et dans le monde, il est plus que temps de mettre un terme aux politiques d’austérité et de mener une véritable politique de partage des richesses.
L’intersyndicale CGT, FO, FSU, Solidaires et UNEF de Loire Atlantique appelle salarié-es, retraité-es, privé-es d’emploi, étudiant-es, lycéen-nes… à se mobiliser, y compris par la grève le 9 octobre pour dire leur refus d’une politique inégalitaire et destructrice de toute solidarité.
Ce sera l’occasion de refuser la feuille de route du gouvernement en revendiquant en particulier :
- le maintien d’un régime d’assurance chômage sans étatisation et permettant l’augmentation des allocations (droits nouveaux)
- le maintien de tous les régimes de retraite existants, contre un régime universel par points dont l’objectif est d’abaisser les pensions de 15% en moyenne.
- L’augmentation générale des salaires, des pensions et minimas sociaux.


LE 9 OCTOBRE MOBILISONS NOUS

A NANTES – 10H30 DEVANT LE CHU

A SAINT NAZAIRE – 10 h - Place de l’Amérique Latine

A CHATEAUBRIAND – 10 h 30 - Mairie

A ANCENIS – 10 h – Station ESSO





AG FSU à 13h30 Maison de Syndicats

Annonces

Accès CHSCT-D 44


ELECTIONS PROFESSIONNELLES


Facebook & Twitter



MOUVEMENT 2018


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko