LE SNUipp-FSU44 écrit aux Maires de Loire-Atlantique

dimanche 21 janvier 2018
par  SNUipp 44
popularité : 1%

Le SNUipp-FSU44 dénonce l’attitude de certains élus lors des débats sur les rythmes scolaires.



Le décret Blanquer du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires laissait la possibilité d’un retour à une semaine de 4 jours (8 demi-journées).

Des débats autour de cette question devaient être menées dans les différents conseils d’école de Loire-Atlantique et de France afin d’envisager ou non une demande de dérogation à l’Article D521-10 du code de l’éducation.

Ces échanges souvent constructifs entre les différentes composantes du Conseil d’École ont pu parfois être dégradés par l’attitude méprisante de certains élus. Les tentatives de pressions et d’intimidations auxquelles ont été confrontés certains collègues sont ainsi dénoncées dans ce courrier.

Le SNUipp-FSU44 rappelle également son opposition à la "municipalisation" de l’École.
Le Conseil d’École tripartite (Éducation Nationale, parents d’élèves et mairie) est souverain pour des décisions de cet ordre.


Documents joints

Lettre SNUipp-FSU44 à l'AMF44

Annonces

Accès CHSCT-D 44


CONSULTER LE KISAITOU Le memento administratif du SNUipp-FSU


E-PERMUTATIONS


Facebook


PERMANENCES QUOTIDIENNES


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF