GROUPE DE TRAVAIL : FORMATION CONTINUE

vendredi 19 janvier 2018
par  SNUipp 44
popularité : 30%

Compte-rendu du groupe de travail sur la Formation Continue du 16 janvier 2018.

GROUPE DE TRAVAIL DU 16 JANVIER 2018 sur la Formation Continue

Voici les points importants qui pourraient bouger cette année.
Tout sera acté lors du CDFC (Conseil Départemental de la Formation Continue) du 6 février.

I-Orientations du plan départemental de formations

  • Animations pédagogiques sur 18h (hors temps scolaire)

Le SNUipp-FSU 44 est intervenu sur la volonté de l’administration d’obliger les collègues :
- de tout cycle, à s’inscrire sur l’apprentissage de la lecture sur un volume de 9h
- de cycle 2, à s’inscrire sur les mathématiques sur un volume de 9h

Dans le document qui nous est présenté, il n’y aurait nulle place à des choix personnels de formation sur ces 18h pour une partie importante de nos collègues ( cycle 2 et collègues sur des supports de direction).
De plus, pour le SNUipp-FSU 44, l’école et la réussite scolaire ne se limitent pas au seul lire-écrire-compter.

Nous rappelons que vous n’êtes pas obligé.es de vous inscrire aux animations imposées par les IEN car dans les textes,

elles ne sont que conseillées mais non obligatoires.


Le SNUipp-FSU avait déjà écrit à tous les IEN en décembre pour le leur rappeler : il n’y a pas d’animations pédagogiques obligatoires !!!
Nous avons donc rappelé que ce sont les collègues qui sont le mieux à même de choisir leurs formations selon lors besoins – et demandé à l’administration sur quels textes ministériels ils s’appuyaient pour imposer cela.

L’Inspecteur d’Académie a reconnu qu’il n’y en avait pas pour le moment.
Il nous répond s’attendre à des injonctions du Ministre sur la lecture – mais ce n’est pas le cas pour le moment.
Il nous dit qu’il ne pourra pas imposer 18h – et qu’il ne le souhaite pas de toute façon car il est attaché à une souplesse d’organisation. Nous attendons donc d’avoir confirmation de ces propos lors du CDFC.

  • Stage remplacés (sur temps scolaire)

La durée des stages :
Les collègues ne pourraient bénéficier que d’un temps de formation de 24 h maximum – alors que des stages de 2 semaines étaient encore possible l’an passé.
Le SNUipp-FSU 44 est intervenu pour rappeler que des stages d’une journée ne permettent pas de se former profondément par rapport à des stages longs de deux ou trois semaines.
Le DASEN répond qu’avec les moyens dont il dispose, il ne fera pas le choix de stages longs car trop peu de collègues partiraient en formation.
Pour le SNUipp-FSU 44, cela était possible facilement lorsque les PES n’étaient pas utilisé.es comme moyen d’enseignement (actuellement, ils sont à mi-temps en classe).

Les secteurs de formation :
Ils sont au nombre de quatre actuellement : Nantes / Estuaire / Nord / Sud-Loire.
Pendant longtemps, la majorité des formations était proposée sur le secteur de Nantes. Depuis quelques années, il est expérimenté d’en délocaliser un certain nombre pour augmenter les demandes sur les secteurs éloignés.
L’administration envisage de passer de 4 à 3 secteurs afin de les faire « coller » aux pôles de remplacement.

Publics destinataires des formations

Le SNUIpp-FSU déplore l’absence cette année de formation pour les collègues sur le dispositif « + de maitres que de classes ». Cela présage des coupes sombres dans ce dispositif – comme nous le redoutons au vu de la dotation insuffisante pour la carte scolaire.

Les PES (stagiaires) :
En fin d’année, il est possible pour ceux et celles qui ont déjà validé un master de faire un stage sur un autre cycle, pas pour les autres.
Le SNUipp-FSU 44 déplore que cette possibilité ne soit offerte qu’à ce type de stagiaires et le demande pour tous.

Les collègues en charge de la direction :
Ceux et celles qui sont nouvellement nommé.es à titre définitif bénéficieraient de 2 semaines de formation avant leur prise de fonction (et 3 semaines après).

Ceux et celles qui sont nouvellement nommé.es par intérim bénéficieraient d’1 semaine de formation avant leur prise de fonction.
Le SNUipp-FSU 44 est intervenu pour demander que ces collègues par intérim bénéficient également de 2 semaines avant leur prise de fonction – mais cela n’a pas été accepté.

Pour les collègues prenant un intérim en cours d’année, il a été demandé de mettre la personne en doublette 1 semaine avec un moyen de remplacement (1 sur 50) : l’IA répond pourquoi pas mais ne veut pas une règle.

Formation à distance (FAD)
Il y a quelques années, un membre de l’administration avait expliqué que l’on se dirigerait en peu de temps vers une formation 100% FAD sur les 18h.
Le SNUIPP-FSU 44 a rappelé que pour nous, ce dispositif est au mieux une banque d’outils, mais que ce ne peut être considéré comme de la formation à part entière.
Les collègues demandent essentiellement des formations en présentiel afin de pouvoir aussi échanger autour de leurs pratiques de classe.
Réponse du DASEN : « Vous êtes rassurés, elles n’ont pas disparu. »
Nous rappelons qu’elles ne doivent pas être imposées par l’administration à ceux et celles qui ne sont pas intéressé.es et resterons vigilants.

  • II-Congé de formation

Sa durée peut être de trois ans sur l’ensemble de la carrière – utilisé en une seule fois ou réparti.
Ce congé de formation n’est indemnisé que pour la première année.

Le projet de circulaire départementale prévoit que la formation demandée soit en lien avec la mission d’enseignement ou d’un agent administratif. Cependant devrait rentrer également dans les possibilités : la validation des acquis ainsi les bilans de compétences (pourtant déjà possibles avec les conseillères mobilité du Rectorat).

Le SNUipp-FSU 44 est intervenu pour rappeler que ce congé n’est pas entièrement gratuit.
Certes des moyens de remplacement sont mis en place par l’administration, cependant des frais d’inscriptions aux formations restent à la charge des collègues et peuvent être très lourds. C’est le cas à l’université depuis la lois sur l’autonomie des universités que la FSU avait très tôt dénoncée.
Pour nous, il faudrait que des accords soient trouvés au niveau national sans quoi les collègues seront découragé.es de s’inscrire.

Concernant le compte personnel d’activité, un décret Fonction publique de mai 2017 précise qu’il est censé remplacer le DIF au 1er janvier 2017. L’administration répond que pour l’instant – avec le changement de gouvernement, il n’y a pas de déclinaisons ministérielles. Nous sommes donc dans l’attente…

  • III-Questions diverses :

Le SNUipp-FSU 44 rappelle que les collègues ne reçoivent plus de convocations pour les animations pédagogiques cette année 2017-2018.
Nous avions déjà interpellé l’administration à ce sujet. On nous avait répondu qu’un problème de logiciel informatique ne permettait pas l’envoi des convocations comme les années précédentes.
L’administration nous apprend qu’un nouveau logiciel d’édition des convocations se mettait bel et bien en place cette année et que son utilisation était inadaptée. Un retour en arrière sera de fait.

Pour le SNUipp-FSU44, l’important est que les collègues puissent se faire rembourser d’éventuels frais de déplacement – et qu’ils ne perdent de temps à saisir quelque chose pour les animations auxquelles ils ont déjà participé.

Les convocations arriveront donc à nouveau d’ici deux mois pour les animations à venir – et au fur et à mesure de leur saisie par l’administration.

Pour les anciennes animations, l’administration essaiera de gérer ça en interne sans embêter les collègues.


Annonces

Accès CHSCT-D 44


DOSSIER HORS CLASSE


E-MOUVEMENT 2018


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF