ABSENCE NON REMPLACÉE DES AGENTS MUNICIPAUX NANTAIS SUR LE TEMPS DE CLASSE

jeudi 16 novembre 2017
par  SNUipp 44
popularité : 22%

DERNIÈRES INFORMATIONS

L’intersyndicale SNUipp-FSU / SNUDI-FO a envoyé

- une demande d’audience à la ville de Nantes pour évoquer les rapports entre les écoles et la ville de Nantes (voire en PJ).

- un courrier à l’Inspecteur d’Académie concernant le ton méprisant du mail envoyé par le Secrétaire Général M. Jachimiak aux collègues (voire en PJ).

RAPPEL DES FAITS

Suite aux interpellation nombreuses de directrices et directeurs nantais le SNUipp-FSU intervient en commission paritaire le mercredi 15 novembre, écrit à l’Inspecteur d’Académie (courrier ci-dessous) et propose à l’ensemble des représentant·es du personnel une intersyndicale en urgence.

Compte rendu du point en CAPD :

Le SNUipp-FSU44 a demandé à l’IA d’ajouter un point à cette CAPD : les courriers reçus par les directrices et directeurs des écoles Nantaises.

  • Le premier, courrier de la mairie, annonçait un temps d’information de toutes et tous les agents municipaux (ATSEM, agents de restauration et concierge) d’une même école, en même temps et sur temps scolaire.
  • Le second, sur un ton méprisant, envoyé à toutes les écoles, à la responsable de l’Éducation de Ville de Nantes, de la part du secrétaire général de l’Insecption d’Académie, M. Jachimiak, demandant aux directrices et directeurs d’accepter la demande municipale, de se taire, et de rentrer dans le rang !

Les arguments de l’Inspecteur d’Académie, dans sa réponse, s’articulent d’abord autour de la nécessaire formation des agents municipaux et de la nécessité de la mise en place d’une charte des ATSEM de la Ville de Nantes, ou vraisemblablement cela se passe très mal : à l’entendre, il y aurait des classes avec des ATSEM mais sans enseignants ! Mais où sont-ils donc ?

L’Inspecteur d’Académie en profite pour rappeler que le code de l’éducation stipule que l’obligation du nombre d’ATSEM n’est que de 1 par école. Serait-ce du chantage Monsieur l’Inspecteur d’Académie ?

Il regrette les « certains dérapages », mais estime que ce qu’écrivent les directrices et directeurs n’est pas acceptable : « on n’est pas sur les réseaux sociaux ». En effet, ne sachant certainement pas que le mail du cabinet de l’Inspecteur d’Académie était dans la boucle, les directrices et directeurs des écoles, très en colère par le ton de ces 2 courriers reçus (qui méprisent les enseignants, nient le rôle fondamental du travail des ATSEM auprès des enfants,...) ont répondu aux mails par un courant « répondre à tous ». Ce que l’IA n’accepte pas, une IEN convoque même une directrice ! Le SNUipp-FSU accompagnera cette collègue et la défendra !!

Le SNUipp-FSU44 estime :
La plupart des mails étaient argumentés et respectueux
La réponse de l’IA pouvait être une demande sur le mode de communication, demande respectueuse, telle qu’il nous demande de l’être. Cela n’a pas été le cas !

Courrier du SNUipp-FSU44 à l’Inpecteur d’Académie : Pour le lire cliquer sur l’image :
JPEG


Documents joints

PDF - 54.7 ko
PDF - 65.2 ko
PDF - 38.2 ko

Annonces

Accès CHSCT-D 44


DOSSIER HORS CLASSE


E-MOUVEMENT 2018


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF