AUDIENCE SNUipp-FSU 44 / INSPECTEUR D’ACADÉMIE DU 09 OCTOBRE 2017

mercredi 25 octobre 2017
par  SNUipp 44
popularité : 5%

Délégation SNUipp-FSU : Céline Sierra, Annabel Cattoni, Bernard Valin
Délgéation IA : Mrs, Carrière, Jachimiak, Le Gall, Lemoine.

Carte scolaire :
Le SNUipp-FSU demande l’ouverture d’une classe à l’école maternelle Charles Perrault de Pontchâteau où le seuil d’ouverture est dépassé.
M. Carrière refuse mais confirme que cette école et d’autres sont juste au dessus des seuils (Vigneux, St Brévin, Vallet élémentaire) mais qu’il n’ouvrira pas à moins que leur seuil passe à plus 10.
Le SNUipp-FSU intervient pour alerter sur la situation de l’école Jean Moulin dans laquelle trois collègues ont eu des accidents du travail suite à des comportements dangereux d’élèves.
L’inspecteur d’académie nous informe qu’il n’a pas connaissance de ces faits et que les collègues doivent remplir une fiche « faits établissement » pour que les informations lui parviennent rapidement. A la demande du SNUipp-FSU, l’inspecteur d’académie ira faire un point avec les enseignant-es ou enverra un membre de l’administration.

Élèves en situation de handicap :
Le SNUipp-FSU souhaite que l’augmentation du nombre d’élèves en situation de handicap soit prise en compte ( 258 demandes d’établissement en attente, 400 demandes de Sessad non satisfaites). L’IA répond qu’il n’y a que 130 demandes en attente et qu’il n’a pas les chiffres pour les SESSAD mais qu’ils feront le point. Il partage cependant notre constat sur le manque de places, notamment en ITEP et IME. Le SNUipp-FSU demande qu’un travail soit fait en concertation avec la MDPH et l’ARS.

ULIS collège :
Le SNUipp-FSU a dénoncé la hausse des effectifs et le non respect de la circulaire. Trop d’ULIS ont plus de 10 élèves inscrit-es dans le dispositif. Ce problème est à mettre en lien avec les manques de postes dans l’enseignement spécialisé.

APC :
Le SNUipp-FSU rappelle son mandat de réappropriation des 108H. L’inspecteur d’académie nous répond que les APC ne sont pas de sa compétence et que notre syndicat doit voir ça au niveau national.

Animations pédagogiques :
Le SNUipp-FSU rappelle qu’aucune animation pédagogique n’est obligatoire. L’Inspecteur d’Académie noie le poisson dans l’eau en se cachant derrière la circulaire ministérielle de rentrée. L’administration reconnaît qu’ils « ne sont pas bons » concernant les FAD : il ya trop de formateurs par rapport au nombre de formé.e.s pour une FAD et les personnel.le.s formé.e.s ne sont pas satisfaits de la qualité. L’administration demandera l’utilisation du document rédigé par la DGESCO.

RIS :
Le SNUipp-FSU a de nouveau expliqué que des IEN ont du mal à comprendre les règles concernant les inscriptions aux RIS. L’IA entend notre analyse et explique que lors des conseils d’IEN, les règles sont rappelées, elles le seront de nouveau. Pour les RIS, ni autorisation d’absence ni justificatif à donner à l’IEN, juste le prévenir 48 heures avant. La RIS peut être en amont ou en aval de l’animation pédagogique.

Indemnités :
IISR
Le SNUipp-FSU dénonce le fait que trop de collègues remplaçants n’obtiennent pas leur ISSR en temps et en heure. Le problème vient de la gestion du SIDEEP et du manque flagrant de personnels. L’IA explique que les problèmes viennent aussi des collègues qui remplissent mal leur fiche de déplacement. M Jachimiak demande l’envoi des situations critiques.
ISAE/IACS
Le SNUipp-FSU est inquiet du non versement de ces nouvelles indemnités destinées aux collègues de SEGPA/EREA/Ulis collège et rappelle que les collègues n’ont pas à travailler bénévolement. A notre connaissance, les indemnités ne seraient payées qu’en janvier. L’inquiétude est renforcée par la déclaration de l’administration qui indique que janvier pourrait être un horizon optimiste. Le SNUipp-FSU a expliqué qu’il appellerait les collègues à ne pas travailler bénévolement.
Frais de déplacement des PES
Le SNUipp-FSU demande que les PES souhaitant bénéficier du remboursement de leurs frais réels plutôt que d’avoir une indemnité de fonctionnement (IFF) puissent l’être. Refus de l’IA car l’enveloppe des frais de déplacement est « exangue » et donc il refuse d’augmenter le nombre de bénéficiaires de ce remboursement. Le SNUipp-FSU a dénoncé cette décision.

PPCR :
L’IA nous dit souhaiter une harmonisation académique et demandera au Recteur un temps de travail commun aux 5 DASEN avant de communiquer au niveau départemental.


Annonces

CONSULTER LE KISAITOU Le memento administratif du SNUipp-FSU


E-PERMUTATIONS


Facebook


Nouvel article N° 3919


PERMANENCES QUOTIDIENNES


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF