AUX URNES PSYCHOLOGUES

lundi 9 octobre 2017
par  SNUipp 44
popularité : 2%

Depuis le 1er septembre 2017, les psychologues ont rejoint un nouveau corps. Cela nécessite qu’ils désignent les personnes qui les représenteront dans les commissions administratives paritaires spécifiques à l’échelon académique et national. Un scrutin par correspondance au format papier aura lieu au mois de novembre. Le SNUipp-FSU et le SNES-FSU présenteront des listes communes dans toutes les académies.

A nouveau corps, nouvelles commissions paritaires

Le statut de la fonction publique impose que tous les personnels appartenant à un corps désignent en leur sein des représentantes et des représentants pour siéger dans les commissions administratives paritaires. Des instances chargées d’assurer le bon déroulement des opérations administratives telles que les promotions ou le mouvement mais aussi dans lesquelles les élus du personnel portent la voix de la profession auprès de l’administration. Ces commissions paritaires seront réunies à l’échelle académique ce qui constitue un changement pour les psychologues du 1er degré.

Un vote par correspondance

Le matériel de vote sera envoyé au domicile de tous les personnels pendant les vacances de la Toussaint. Le vote peut se faire dès réception du matériel et dans tous les cas avant la date du mardi 28 novembre, date limite de réception des votes.

Une avancée historique

Le SNUipp-FSU et le SNES-FSU ont très largement contribué à la création du corps unique des Psychologues de l’Éducation nationale. C’est l’aboutissement d’une longue bataille syndicale pour assurer la reconnaissance pleine et entière de la place et de l’apport des psychologues dans l’ensemble du système éducatif.
Les psychologues de l’Éducation nationale ont un rôle important à jouer auprès des élèves, de leurs familles, auprès des équipes pluri-professionnelles, pour réduire les inégalités scolaires et au-delà les inégalités sociales.
Écoute, suivi, médiation, tout ce qui vise à favoriser l’épanouissement et le développement psychologique et social des enfants et des adolescents, leurs conditions d’études, leur réussite scolaire et l’élaboration progressive de leurs projets d’avenir sont essentiels pour lutter contre les déterminismes.
La création du nouveau corps des Psychologues de l’Éducation nationale reconnaît l’ensemble de ces missions et conforte les spécificités de chaque spécialité : éducation développement et apprentissages (EDA) dans le 1er degré, éducation développement et conseil en orientation scolaire et professionnelle (EDO) dans le 2nd degré tout en renforçant la coordination entre psychologues pour la liaison CM2-Sixième.

Une question pour le vote ?

N’hésitez pas à nous contacter.


Annonces

CONSULTER LE KISAITOU Le memento administratif du SNUipp-FSU


E-PERMUTATIONS


Facebook


Nouvel article N° 3919


PERMANENCES QUOTIDIENNES


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF