CAPD REGLES DU MOUVEMENT

Compte-rendu de la CAPD du 26 février 2017
jeudi 2 février 2017
par  SNUipp 44
popularité : 14%

Lecture de la déclaration préalable du SNUipp-FSU44 : nous dénonçons la dégradation des conditions de travail pendant ce quinquennat : épuisement des collègues, absence de médecin de du travail, refus de temps partiels. Rappel de la campagne APC qui s’inscrit dans ce contexte de surcharge de travail. Dénonciation du LSU, de la situation des RASED et du manque de psychologues scolaires sur 3 circonscriptions. Demande d’une brigade spécialisée en REP+. Question posée sur une solution pour des erreurs de barèmes lors des promus à la hors classe.
Déclaration entière ici

Réponses de l’IA

En réponse à notre déclaration l’IA qui connaît l’agenda de toute l’administration précise que personne n’est disponible pour recevoir la délégation issue du rassemblement à l’appel de l’intersyndicale qui porte les revendications des collègues sur les temps partiels. Il se dit ouvert à une audience mais il la suggère à 17h30, bien après l’heure du rassemblement. Sa position est de rester sur le même « coût en postes » que cette année. Il examinera donc les demandes en fonction de sa circulaire restrictive de ce droit.
Il reconnaît une erreur dans le calcul du barème des promouvables à la hors classe de septembre 2016. Le SNUipp-FSU lui a signalé que 14 collègues exerçant en REP+ auraient dû accéder à la hors classe mais n’ont pas bénéficié des 2 points prévus. L’IA précise qu’il attend les propositions du SIDEEP qui travaille actuellement sur ce dossier.Le SNUipp-FSU44 demande que les 14 collègues qui auraient dû être promus, le soient au 1/09/2016, sans incidence sur les promus de la CAPD de juin 2016.
Sur la création d’une brigade de remplacement ASH, il est ouvert à une réflexion mais pense que cette année, le vivier n’existe pas en raison d’un manque de postes ASH pourvus par des enseignants formés.

Les moyens du département sur les allègements de service passent de 8 à 11 équivalents temps pleins.

Nous notons avec une certaine surprise la position de l’UNSA qui rejoint celle du SNUipp-FSU quand elle se félicite de la suppression de la note dans le barème de l’avancement. En effet, le SNUipp-FSU la revendiquait, mais n’avait jamais pu trouver le soutien de nos camarades lorsque nous proposions systématiquement à chaque CAPD traitant de l’avancement un vote sur sa suppression dans le barème. Par ailleurs nos camarades se préoccupent du rôle et de la formation des IEN qui doivent porter la refondation du management dans le premier degré. L’IA les rassure et informe que la formation des IEN a déjà commencé.
Cette année,les inspections des 6ème et 8ème échelon prendront la même forme que l’inspection habituelle. Les modalités des entretiens de carrière seront précisées pour l’an prochain
L’IA n’apporte pas de réponse claire à la question du SNUDI FO sur les critères d’évaluations de la capacité des enseignants à mettre en place la liaison avec les partenaires, compétence faisant partie de celles évaluées lors des futures entretiens de carrière... Quels seront les critères d’évaluations des enseignants quant à la liaison avec les partenaires ? l’IA a une grille de critères non quantitatifs fondé sur ce que l’IEN perçoit. L’IA s’appuiera sur les projets d’école et l’implication des collègues. Les IEN seront libres, dans un cadre départemental donné. Une circulaire départementale est en cours de réalisation. Nous ne pouvons qu’être inquiets de ces critères arbitraires et non quantifiables, invisibles lors d’une inspection.
L’IA se félicite du nombre de volontaires pour la formation CAPASH. en fonction de la nouvelle certification, les formations seront adaptées.
L’IA se dit en difficulté pour faire fasse aux circonscriptions sans psychologue scolaire, il leur a donc adressé des lettres de missions. Le SNUipp-FSU44 s’inquiète de cette pression qui leur est mise alors qu’ils sont déjà en surcharge de travail sur leur secteur, et du nombre de postes qui sera encore vacant l’année prochaine : au minimum 4.

Validation circulaire mouvement :

Le SNUipp-FSU se félicite du rétablissement de la seconde phase de vœux et de la redéfinition des zones géographiques, plus nombreuses donc moins pénalisantes pour les collègues qui y auraient recours.
La circulaire mouvement est validée malgré notre opposition sur la restriction faite aux collègues exerçants à temps partiel dans la deuxième phase de mouvement où ils devront postuler sur des postes et des regroupements qui correspondent à leur quotité de travail. L’IA pense que cette organisation facilite la lisibilité pour tout le monde et évite l’incertitude sur le jour d’exercice sur chacun des postes. De même il n’entend pas notre désaccord sur la multiplication des postes à profil. Pour lui les entretiens et avis des commissions permettent de clarifier la nature et les particularités des postes. Les choix qu’il fera seraient ainsi fiables. Reste que chaque année, des collègues sont écartés malgré leur expérience, leur barème et la connaissance qu’ils ont du poste demandé. Quelque soit leur qualité, ils doivent entrer dans le modèle que l’IA se fait de la mission.
Cette année, les T1 bénéficient d’une bonification de 6 points. Devant la difficulté d’entrer dans le métier, il nous semble nécessaire que la première année de titularisation évite dans la mesure du possible les postes fractionnés, les postes spécialisés…

Question diverses :

- Départs en formation spécialisé rentrée 2017 2018 : seront adaptés en fonction du vote au CSE pour le CAPPEI.
- Frais de fonctionnement des RASED : Le SNUipp-FSU dénonce l’absence d’enveloppe pour certains RASED et l’inégalité sur le territoire selon les circonscriptions. L’IA fera le point au prochain conseil d’IEN pour voir comment les IEN gèrent la situation et comment ils ont sollicités les mairies.
- PES état des lieux : 4 démissions actuellement. La commission pour les prolongations de scolarité est en cours au moment de la CAPD.
- Etat du remplacement : L’IA se félicite car le mois de janvier est moins tendu que d’habitude. Le critère d’observation est l’annulation du nombre de stage sur la période janvier /février : moins d’annulation que les années antérieures. Avec la dotation départementale de 100 postes, l’IA prévoit d’abonder à nouveau les postes de remplaçants.
- Retard des versement de l’ISSR : dû à un manque de personnel au SIDEEP, ils embauchent des vacataires pour y remédier ! Le retard sera rattrapé sur la fiche de paie d’avril !
- Équipement en téléphone portable des écoles : inégal selon les municipalités
- PPMS : visite de l’ensemble des écoles par l’équipe départementale en cours.
- Médecin de prévention : toujours personne sur le poste. On continue avec Bui le Boulaire du 85 qui est présente 1 jour par semaine pour le 44.
80 participants aux permutations informatisées, le calcul des barèmes est en cours.


Documents joints

PDF - 105.7 ko

Annonces

CONSULTER LE KISAITOU Le memento administratif du SNUipp-FSU


ENQUÊTE NON REMPLACEMENT


Facebook


PERMANENCES QUOTIDIENNES


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF