REVALORISATION DES GRILLES

lundi 9 janvier 2017
par  SNUipp 44
popularité : 16%

Le calendrier de rénovation des grilles indiciaires s’étale sur trois ans, du 1er janvier 2017 au 1er janvier 2020.

Retard à l’allumage pour la revalorisation : Les mesures de revalorisation salariale des enseignants prévues pour janvier n’interviendront finalement qu’en mars, avec toutefois un rattrapage au 1er janvier.

Étapes de la revalorisation de la grille de la Classe Normale
ÉchelonIndice actuelIndice Janv 2017Indice sept 2017Indice janv 2018Indice janv 2019
1
349
383
388
390
2
376
383
436
441
441
3
432
440
445
448
4
445
453
458
461
5
458
466
471
476
6
467
478
483
492
7
495
506
511
519
8
531
542
547
557
9
567
578
583
590
10
612
620
625
629
11
658
664
669
673
Étapes de la revalorisation de la grille de la Hors Classe
Echelon ActuelIndice actuelIndice Janv 2017Echelon Sept 2017Indice Sept 2017Indice Janv 2018Indice Janv 2019Indice Janv 2020
1
495
516
2
560
570
1
570
575
590
590
3
601
611
2
611
616
624
624
4
642
652
3
652
657
668
668
5
695
705
4
705
710
715
715
6
741
751
5
751
756
763
763
7
783
793
6
793
798
806
806
7
821

Attention : Les revalorisations des grilles comportent le transfert prime/points d’une partie de l’indemnitaire qu’il faut retrancher de la revalorisation :
4 points au 1er janvier 2017,
5 points au 1er janvier 2018

CRÉATION D’UN TROISIÈME GRADE

Le ministère a fait le choix de créer un 3e grade, la classe exceptionnelle. Seule une minorité des collègues de la hors classe pourra y accéder et elle sera plafonnée à 10% du corps en 2023, soit 35 000 enseignants.
Les échelons spéciaux de cette classe seront contingentés à 20% de la classe exceptionnelle soit 7 000 enseignants.

Valeur des échelons en points d’indice de la Classe Exceptionnelle
ÉchelonIndice Sept 2017
1
695
2
735
3
775
4
830
Échelons spéciaux 1er chevron
890
2e chevron
925
3e chevron
972

Le SNUipp-FSU s’oppose au principe d’une classe exceptionnelle excluant la grande majorité des collègues. Ce nouveau grade va par ailleurs renforcer les inégalités entre les hommes et les femmes. Ces dernières représentent aujourd’hui près de 82% des enseignants mais seulement 64% du vivier « fonctionnel » et à peine 50% du vivier sur le « mérite ».