TROP DE QUESTIONS SANS RÉPONSES SUR LE LSUN !!!!!

mardi 6 décembre 2016
par  SNUipp 44
popularité : 18%

Le moratoire demandé par le SNUipp-FSU au ministère est toujours en cours et de nombreuses questions restent en suspend à propos du Livret Scolaire Unique dont a été retiré l’adjectif Numérique (faisait-il peur ?).

La CNIL a donné son aval mais le ministère peut-il vraiment certifier la confidentialité des données enregistrées dans le LSUN sachant qu’elles sont gérées par une entreprise privée ?

A l’horizon des présidentielles de mars 2017, qui peut savoir le devenir de ce livret ? Sera-t-il supprimé ou plus probablement amendé pour y rentrer encore plus de détails sur la scolarité des élèves ?

Le logiciel fourni par le ministère n’est pas abouti et sa connexion directe avec Base élèves n’est pas pour nous rassurer. Le LSUN se veut « un outil simple et précis pour rendre compte aux parents des acquis et des progrès de leurs enfants et restituer ainsi une évaluation plus complète et exigeante. »
Le ministère veut-il souligner le manque de clarté et de pertinence des livrets que chaque équipe construit ? Est-ce pertinent de simplifier le livret au point de ne pas pouvoir évaluer « les éléments de programme » mais seulement « les domaines d’enseignement » ? Pourquoi alors ne pas nous fournir un logiciel externe, non connecté à BASE élèves et que les enseignants n’auraient pas à remplir en ligne ? Un logiciel qui nous fournirait une trame que chaque équipe compléterait à sa guise et qui s’adapterait aux pratiques pédagogiques de chacun-e, et que l’on imprimerait pour fournir aux familles ?

D’autre part on nous demande de remplir le LSUN pour évaluer les compétences des élèves mais aussi pour renseigner leurs parcours : parcours citoyen, parcours d’éducation artistique et culturelle et parcours de santé. Les remplir n’instaurera-t-il pas une école à deux vitesses, par exemple les écoles dotées de plus de moyens pour accompagner les élèves dans leur parcours culturels et les autres ?

Le conseil syndical du SNUipp-FSU 44 invite les équipes à ne pas remplir le LSUN tant que le ministère ne nous a pas donné de réponses plus acceptables. Le SNUipp-FSU 44 sera reçu en audience par l’Inspecteur d’Académie le 16 décembre notamment pour lui faire de nos inquiétudes.
Le SNUipp-FSU soutiendra les collègues qui ne renseigneront pas le LSUN.

Le LSUN ne passera pas en force.


Annonces

Accès CHSCT-D 44


DOSSIER HORS CLASSE


E-MOUVEMENT 2018


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF