APC : de premières avancées

compte-rendu de la réunion du 30 novembre au ministère
mardi 3 janvier 2017
par  SNUipp 44
popularité : 6%

L’action « arrêt des APC » destinée à soutenir notre demande de redéfinition du temps de travail a donné lieu à l’ouverture de discussions avec le ministère mercredi 30 novembre.
Le Ministère admet que la question du temps non reconnu est une préoccupation forte des collègues et dit vouloir avancer sur ce dossier.

L’action « arrêt des APC » destinée à soutenir notre demande de redéfinition du temps de travail a donné lieu à l’ouverture de discussions avec le ministère mercredi 30 novembre.
Le SNUipp-FSU a rappelé le sens de notre campagne. Redéfinir notre temps de travail dans l’objectif de sa diminution. Lors des RIS ou au travers des outils numériques mis à leur disposition, les enseignant-e-s ont exprimé l’intensification de notre travail, leurs questionnements autour de l’inefficacité des APC et la nécessité de reconnaître un ensemble de tâches non reconnues pour la réussite de tous les élèves.
Le Ministère admet que la question du temps non reconnu est une préoccupation forte des collègues et dit vouloir avancer sur ce dossier.
Les premiers éléments de discussion, visent à élargir le cadre des APC à des activités qui ne concerneraient pas directement un groupe d’élèves. C’est un premier pas dans le sens des revendications du SNUipp-FSU et de celles des collègues qui veulent que leurs engagements dans des projets, dans le travail en équipe, dans le lien avec les familles soit reconnu et soit « imputé » au temps d’APC.
Cette première réunion, va se poursuivre avec une prochaine réunion, sous quinzaine, ouverte aux autres organisations syndicales.
Le SNUipp-FSU a insisté pour que, durant cette période de dialogue, le ministère, ne donne pas de directives aux DASEN pour effectuer des prélèvements de salaire ou exercer des pressions sur les collègues engagés dans notre action.
En réponse, le ministère en est d’accord dès lors que l’action n’a pas un caractère « ostensible ».
Avec les enseignant-e-s, le SNUipp-FSU, grâce à l’action d’arrêt des APC a contraint le ministère à engager un cycle de discussions pour une première reconnaissance du travail invisible.
Afin de peser sur les discussions maintenant engagées, le SNUipp-FSU appelle les collègues à poursuivre leur action et à faire grimper le compteur des écoles et des collègues qui ne font pas les APC.
Le SNUipp-FSU de Loire Atlantique sera reçu par l’IA le 16 décembre et lui rappellera les raisons de notre action, l’informera sur le nombre de collègues qui la suivent et veillera à ce qu’aucun collègue ne soit sanctionné.
D’ici là, il est important de d’amplifier l’action et de nous renvoyer votre inventaires des activités invisible.

Le SNUipp-FSU vous invite à :
1- Vous réunir en conseil des maîtres pour en discuter.
2- Remplir le tableau des 108h en suivant les décisions du conseil des maîtres vous pouvez utiliser des exemples cités plus haut (ou dans le doc "argumentaire" en pj)
3- Ne pas faire remonter le tableau. L’IEN se chargera de venir le récupérer au besoin.
4- Si votre IEN met la pression sur un ou des collègues, il ne faut pas répondre par écrit et nous en informer immédiatement. Nous lui répondrons.
5- Répondre à notre enquête, avec des données concrètes nous avons plus de poids face à l’IA !

Vous pouvez faire référence au mouvement collectif que nous avons initié et les arguments fournis pour justifier votre position.
C’est maintenant un rapport de force que nous devons construire, comme pour les règles du mouvement, afin d’obtenir une réelle amélioration de nos conditions de travail.

Consultez le nouveau 4 pages :
Boîte à outils
Engagez-vous
Argumentaire
Foire aux questions
Courrier à la Ministre
Lettre aux parents
Word - 33.1 ko
PDF - 167.6 ko
PDF - 189.3 ko
OpenDocument Text - 22.2 ko
Répondez à l’enquête
Télécharger le calculateur de vos 108h en cliquant sur l’image
Excel - 75.5 ko

Annonces

Accès CHSCT-D 44


ELECTIONS PROFESSIONNELLES


Facebook & Twitter



MOUVEMENT 2018


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko