Le SNUipp-FSU reçu en Audience ASH par l’IA

Compte-rendu de l’audience du 19 avril 2016 entre le SNUipp-FSU et l’Inspection Académique, sur le thème de l’ASH, en présence du Directeur Académique, du Directeur Académique adjoint, de la responsable de la DRH et de l’IEN ASH.
lundi 9 mai 2016
par  SNUipp 44
popularité : 5%

En préambule, les représentants du SNUipp-FSU ont tenu à faire part de l’inquiétude exprimée par l’ensemble des collègues en fonction dans l’enseignement spécialisé, qui tardent peut-être encore plus que les autres à ressentir les effets de la refondation de l’école.

La formation initiale
 Le Snuipp-FSU constate une diminution sensible de candidats aux départs en formation CAPA-SH et ce quelles que soient les options. Une des hypothèses émises concerne l’organisation de la formation initiale sous forme d’alternance. Le rythme de travail imposé aux candidats, entre la préparation de l’examen et la présence en responsabilité sur le terrain, est effectivement très lourd.
Le DASEN précise que, pas plus que l’ESPE, il n’a la possibilité de modifier cette alternance.
 Les représentants du SNUipp-FSU demandent que des temps plus importants soient dégagés pour que les stagiaires puissent rencontrer des personnels en action sur le terrain.
Le DASEN y est également favorable.
 Les dysfonctionnements du tutorat sont abordés.
L’IEN ASH précise qu’une nouvelle forme de convention sera mise en œuvre à la rentrée de septembre 2016
 Cette année, à la demande du SNUipp-FSU, le DASEN a accepté de lancer un nouvel appel à candidature pour les options D et E. en ce qui concerne cette dernière option, 3 nouvelles demandes ont été déposées.

La formation continue
 Pour le SNUipp-FSU, elle n’est pas du tout adaptée. Mis à part l’analyse de la pratique, les offres de stages sont quasi inexistantes pour les différents personnels spécialisés. Pourtant, les nouvelles circulaires concernant les SEGPA, les ULIS écoles, les RASED … nécessiteraient du temps de formation pour que les personnels spécialisés puissent se les approprier. Le SNUipp-FSU a demandé de nouveau au DASEN la création d’un poste supplémentaire de CPC ASH.

L’IEN ASH reconnaît que l’offre n’est peut-être pas suffisamment adaptée. Cependant, le DASEN insiste sur la nécessité pour les personnels spécialisés de participer à la formation continue disciplinaire.
 Le manque de réels formateurs ASH est également un sérieux problème, il a des conséquences à la fois sur la formation continue et sur la formation initiale. Par ailleurs, ils doivent assurer un volume important dans le cadre de la formation des AESH. Il ne reste donc plus beaucoup de temps pour les autres personnels …
La disparition de la subvention allouée par le Conseil Départemental aux ULIS écoles et aux RASED
La suppression de cette subvention va créer une situation très inégalitaire entre les ULIS et les RASED du département : certaines municipalités vont peut-être pouvoir compenser (mais à quelle hauteur et pendant combien de temps) pour d’autres la question ne se posera pas.

Sur ce sujet, les représentants de l’administration se contentent de prendre acte de la décision du Conseil Départemental, précisant qu’il ne peut être de leur ressort d’intervenir.
Ils vont même jusqu’à noircir un peu plus le tableau, laissant entendre que les communes vont peu à peu remettre également en cause l’attribution des locaux en faveur des ULIS et des RASED afin d’économiser dans les situations d’ouvertures de classes ...

Point spécifique RASED
Si nous prenons acte des 15 postes créés en Rased pour la prochaine rentrée, nous constatons que cette augmentation arrive après des années de suppressions depuis 2008 (-50 postes) alors que le nombre des élèves n’a cessé d’augmenter durant la même période.
 Des frais de déplacements toujours aussi mal remboursés n’incitent pas les collègues à se porter candidat pour la formation CAPA-SH. Le SNUipp-FSU demande une augmentation des enveloppes et une réelle transparence de la répartition entre les différents personnels. A partir de mars certains collègues se déplacent à leurs frais ou arrêtent de circuler.
Selon le DASEN, il ne peut y avoir d’augmentation des enveloppes. Le Recteur applique la réglementation budgétaire avec les moyens dont il dispose. En ce qui concerne la transparence des répartitions, l’IEN ASH assure que les IEN la pratique dans les circonscriptions. Les montants sont donnés aux équipes et les priorités des interventions des personnels y sont liées.
 Les représentants du SNUipp-FSU font état de dysfonctionnements, notamment sur une circonscription où les équipes n’ont eu aucune connaissance de leur enveloppe depuis la rentrée et dont tous remboursements sont bloqués depuis le mois de décembre.
Le DASEN s’engage à remédier au plus vite à cette situation.
 LE SNUipp-FSU interroge à nouveau le DASEN sur la possibilité de laisser des enseignants non titulaire d’un CAPA-SH postuler à titre provisoire sur un poste E pour une année afin d’encourager les départs en formation et que tous les postes E soient pourvus à la rentrée.
Le DASEN dit qu’il acceptera de réfléchir à cette question lorsque le remplacement ne sera plus en tension sur le département.

Enseignant-es référents
Le SNUipp-FSU a rappelé son mandat de création de deux nouveaux postes ; les deux actés en CTSD ne suffisent pas à baisser le nombre de dossiers.
Le DASEN juge cette revendication inutile.

Point spécifique SEGPA
Le SNUipp-FSU est intervenu pour rappeler que les SEGPA ne bénéficiaient pas de 2,45 heures pour mettre en place les EPI et l’AP. On a cru comprendre dans la réponse que nous saurions nous adapter. Nous avons dénoncé la tenue de formation collège le mercredi matin et après-midi pour les PE et PLP de SEGPA et avons demandé le report de ces formations. Il faut rappeler que nous sommes les seuls dans ce cas là. Refus du DASEN au prétexte que nous avons besoin de cette formation.
Conclusion, les PE spécialisé-es ont besoin d’une formation collège pour la mettre en place sans moyens supplémentaires…

Point spécifique EREA
Le SNUipp-FSU a vivement dénoncé le gel des postes de PE éducateurs/trices de l’internat éducatif tant sur la forme que sur le fond. Ces missions assurées par des PE sont essentielles au bon fonctionnement de l’EREA.
Le DASEN a annoncé deux choses : la première est qu’il ne remet pas les postes au mouvement, la deuxième est qu’il a prévu de fermer des postes de PE éducateurs/trices l’an prochain.
Le SNUipp-FSU s’oppose à ces deux annonces et appelle les collègues à se mobiliser.

Pour le SNUip-FSU
Marie-Aline Boyet, Pascale Goupil, Pascal Auger, Bernard Valin


Annonces

CONSULTER LE KISAITOU Le memento administratif du SNUipp-FSU


E-PERMUTATIONS


Facebook


Nouvel article N° 3919


PERMANENCES QUOTIDIENNES


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF