Le 28 avril, toutes et tous les salarié-es en GRÈVE contre la loi El Khomri.

Le SNUipp-FSU rappelle sa consigne nationale de NON RENVOI des déclarations d’intention à l’administration !
mardi 19 avril 2016
par  SNUipp 44
popularité : 1%

MANIFESTATIONS À 10H30 :
- NANTES, Machines de l’Île
- ST NAZAIRE, Place de l’Amérique Latine
- ANCENIS, Station Esso RD 723
- CHÂTEAUBRIANT, Mairie

OpenDocument Text - 25.1 ko
Lettre aux parents


Les paradis fiscaux pour la France d’en haut, La régression sociale pour la France d’en bas : ça suffit !
Flexibilité, précarité, licenciements, augmentation du temps de travail, remise en cause des 35h et des conventions collectives, dates de congés reportées au dernier moment, heures supplémentaires moins payées, missions de l’inspection et de la médecine du travail affaiblies, indemnités prud’homales abaissées... Voilà toutes les régressions que le gouvernement et le MEDEF veulent imposer avec ce projet de loi.
Les mobilisations des salarié-es, des étudiant-es et des lycéen-nes contre le projet de loi travail ne faiblissent pas. Face à l’entêtement du gouvernement à maintenir son projet, la détermination reste intacte et toujours soutenue massivement par l’opinion publique.

Ce projet est irrespectueux des droits, conditions de travail et de vie des générations actuelles et à venir. La flexibilité et la précarité n’ont jamais été facteur de progrès et d’emploi.

Les premières réponses du gouvernement aux organisations de jeunesse ne le dédouanent pas de traiter les exigences portées par les organisations qui dénoncent la loi Travail, au cœur des mobilisations en cours. La FSU appelle à la réussite de la nouvelle journée de grève et de manifestations du 28 avril prochain.
Les services publics sont concernés par cette réforme : hausse de la précarité (EVS AESH Contractuel-les), remise en cause des indemnités prud’homales pour les précaires de droit privé, …

Il est urgent de répondre aux préoccupations des salariés, chômeurs et jeunes qui en demandent le retrait et d’entendre les propositions faites pour conforter les droits actuels et construire ceux qui permettront demain de développer des emplois stables et de qualité.

Déterminées et conscientes de leurs responsabilités, les organisations syndicales appellent les personnels à une nouvelle journée nationale de grève interprofessionnelle et de manifestations le 28 avril 2016.

Lettre aux parents :
OpenDocument Text - 25.1 ko
Lettre aux parents
Appel unitaire Fonction Publique au 28 avril :
PDF - 69.4 ko

Et après le 28 avril, le 1er mai.


Documents joints

PDF - 50.8 ko

Annonces

Accès CHSCT-D 44


CONSULTER LE KISAITOU Le memento administratif du SNUipp-FSU


E-PERMUTATIONS


Facebook


PERMANENCES QUOTIDIENNES


SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF