BILAN DE LA GRÈVE DU 11 DÉCEMBRE POUR L’ÉDUCATION PRIORITAIRE

Une réussite qui en appelle d’autres.
jeudi 4 décembre 2014
par  SNUipp 44
popularité : 3%

Appel à la grève départementale du SNUipp-FSU UNSA SGEN-CFDT
plus de 200 personnes présentes à Nantes : enseignant-es et parents
80 personnes à Saint Nazaire.
Beaucoup de collègues solidaires de la situation des collègues que l’IA veut faire sortir de REP.

Manifestation et grève ÉDUCATION PRIORITAIRE

Une délégation de 7 personnes (parents et représentants des enseignants) a été reçue à la préfecture.

Lors de l’audience à la préfecture le SNUipp-FSU est intervenu pour dénoncer le maintien par le ministère du principe de rattachement obligatoire à un collège REP pour qu’une école soit classée REP. Au delà des 8 écoles qui sortiraient de REP si ce principe était maintenu lors du Comité Technique Ministériel du 17 décembre, ce sont de nombreuses écoles qui ont les critères sociaux qui ne pourront jamais bénéficier des moyens de l’Éducation Prioritaire. La Convention Académique de Priorité Éducative proposée par le ministère est un écran de fumée destiné à faire baisser la mobilisation.
Aucune école ne doit sortir du label Education Prioritaire.
Seul le SNUipp-FSU a fait le lien entre la politique budgétaire du gouvernement (-24,5 milliards dans les dépenses de l’état), le manque de postes dans le département et cette réforme de l’éducation prioritaire qui se fait à budget fermé.
Le SNUipp-FSU a redemandé, comme la FSU l’avait fait auprès du chef de cabinet du ministre Peillon il y a un an, qu’un collectif budgétaire soit décidé en urgence pour que la Loire-Atlantique bénéficie de postes supplémentaires.
Le chef de cabinet du préfet va transmettre la demande du SNUipp-FSU.
Enfin si nous pensons qu’il est bien venu que les élus se mobilisent, nous voyons que dans le même temps les mêmes votent le budget d’austérité qui va encore détériorer les services publics en général et l’éducation nationale en particulier.
Seule la mobilisation pourra faire bouger les lignes.

SUITE DE LA MOBILISATION

MERCREDI 17 DÉCEMBRE
à partir de 16h30 au RECTORAT

Nous devons encore être encore plus nombreux.

L’Éducation Prioritaire est l’affaire de tous pour la réussite de tous les élèves.

Par ailleurs, d’après la section SNUipp-FSU 85, le SNUipp-FSU 28 a confirmé l’entrée en REP de 4 écoles, initialement non rattachées à un collège REP.
Dans leur cas, deux situations se posaient :
- La première concernant deux écoles en Éducation Prioritaire depuis 1982, sans collège Éducation Prioritaire depuis le début.
- La seconde concernant des écoles dont le collège REP avait fermé, et rattachées à un collège non REP.
Dans les deux cas, ces écoles étaient dans des quartiers identifiés prioritaires par le Ministère de la Ville.
La Rectrice a décidé d’un double rattachement : un rattachement "scolaire" à leur collège de rattachement non REP, et un rattachement "administratif" REP à un collège REP pour conserver une logique de réseau.


Documents joints

declaration_d_intention

Annonces

Accès CHSCT-D 44


DOSSIER HORS CLASSE


E-MOUVEMENT 2018


Facebook & Twitter



SE SYNDIQUER EN LIGNE

GIF - 26.6 ko